Archive pour novembre 2015

PATRICK BRUEL – TRES SOUVENT, JE PENSE A VOUS… – HOMMAGE A BARBARA EN FORME DE BEST OF…

bruelVoilà un disque surprenant au premier abord… Patrick Bruel chante Barbara… Et puis, cela semble plus logique lorsque l’on apprend que Bruel était un fan de Barbara et presque un ami… Puisque le titre du disque vient d’un fax reçu par le chanteur envoyé par Barbara : « Souvent, je pense à vous… »; de plus, la mère de Patrick Bruel lui faisait écouter la chanteuse et cela reste ses premiers souvenirs musicaux; « J’avais 8 ans quand ma maman m’a « présenté » la grande Dame et j’ai depuis, comme des milliers de fans, nourri un amour inconditionnel pour celle qui restera la plus grande auteure, compositrice, interprète française du 20ème siècle. ». Le choix des titres ne réserve pas ou peu de surprises, on retrouve les plus grands titres de Barbara, mis à par « Pantin », moins connue… L’interprétation est fidèle au modèle, très fidèle parfois trop… Mais, curieusement, on prend un plaisir réel d’entendre tous ces titres, de retrouver ces morceaux que l’on avait parfois oubliés. Et la voix de Patrick Bruel rajoute à la beauté des textes une indéniable émotion… Alors les plus grand fans de la chanteuse préféreront écouter l’original, les autres prendront un vrai plaisir à écouter ce disque…

Tracklist

01. Madame
02. Drouot
03. L’aigle noir
04. Dis, quand reviendras-tu ?
05. Le mal de vivre
06. Du bout des lèvres
07. Vienne
08. Ma plus belle histoire d’amour
09. Nantes
10. Perlimpinpin
11. Göttingen
12. Mon enfance
13. Parce que je t’aime
14. A Mourir pour mourir
15. Pantin

Publicités

SUNDAY PICTURE – SANDRO BOTICELLI – LA NAISSANCE DE VENUS

naissancedevenus

Après cette période difficile (et qui n’est certainement pas finie…), il me semblait qu’un peu de douceur nous ferait du bien. J’ai donc choisi ce tableau de Boticelli, « La Naissance de Vénus ». C’ est un tableau majeur de Sandro Botticelli, peint vers 1485 et conservé au Musée des Offices de Florence. Il a été peint vers 1485, selon la technique de la tempera. J’ai eu la chance de le voir dans ce musée plusieurs fois, et à chaque visite, la magie a opéré, due au lieu, une galerie suspendue au-dessus de l’Arno et due, évidemment, au tableau lui-même… De celui-ci émanent des des sensations de calme, de beauté, de pureté…

BERURIER NOIR – MOURIR A PARIS – EN HOMMAGE AUX VICTIMES DU 13 NOVEMBRE

berurier

Cela faisait bien longtemps que l’on n’avait pas entendu parlé des Berurier  Noir ! Les « Beru » comme on disait à l’époque ! En fait, ce titre, « Mourir à Paris » avait été composé après les attentats contre Charlie Hebdo en janvier… Le groupe l’explique d’ailleurs sur Youtube :

Morceau composé après l’attentat contre Charlie Hebdo, en janvier 2015. Libéré publiquement le 14 novembre 2015, en hommage aux victimes de cette nuit.
A nos ami.e.s du Bataclan, du Petit Cambodge, de Charonne et de la Fontaine au Roi…
A nos soeurs et frères d’Irak, de Syrie, du Liban, de Libye et d’ailleurs qui vivent ces atrocités au quotidien.

Paroles

En un instant tout est parti
Les assassins sont dans Paris
Chargés d’une haine inassouvie
Propagateurs d’une tyrannie

En un instant bref de la vie
Tout est parti, tout est fini
Pourquoi, comment, se sont-ils dits
L’image provoque une telle tuerie ?

Pour les profanes ou les prophètes
Où sont les dieux, où est la fête ?
La lumière douce de l’amitié
A disparu dans l’encrier

Prédicateurs de malheur
Fabrication de la terreur
Ni dieu ni maître ni feu ni fer
Pourquoi les hommes font-ils la guerre ?

Miroir des conflits du Levant
Déracinement de nos enfants
Les va-t-en guerre, aux dents de sang
Se foutent des peuples innocents

Démocratie ou barbarie
Que restent-ils de nos vies ?
Ni soumission ni inconscience
Lève le crayon de l’espérance (bis)

Il n’y a pas de guerres saintes
Il n’y a pas de guerres justes
Il n’y a que des guerres sales
Aux frappes chirurgicales

Il n’y a pas de guerres saintes
Il n’y a pas de guerres justes
Il n’y a que des guerres lâches
La souffrance des otages

Il n’y a pas de guerres propres
Il n’y a pas de guerres justes

Demande à tous ces morts
Quel était donc leur tort ?

FRANCK THILLIEZ – TRAIN D’ENFER POUR ANGE ROUGE – THRILLER HORRIFIQUE

thilliezJe continue donc l’exploration des livres de Franck Thilliez ( après « Puzzle« , « La mémoire fantôme » et « La chambre des morts« ).Et à chaque fois; je ne suis pas déçu Celui-ci « Train d’enfer pour ange rouge » est le premier qui a été publié.  C’est un  thriller de facture finalement assez classique mais qui est mené tambour battant. C’est (encore !) l’histoire d’un tueur en série :

Depuis six mois que Suzanne a disparu, le commissaire Franck Sharko erre dans un monde peuplé de ténèbres. La découverte d’un cadavre cruellement mutilé, en une mise en scène défiant l’imagination, va le propulser au cœur d’une implacable machinerie meurtrière. Un voyage hallucinant et halluciné, des carrières granitiques bretonnes aux sordides backrooms sadomasos de Paris… Tapie dans l’ombre de la Toile, serait-ce la résurrection de l’Ange rouge, cet esprit machiavélique qui mène la danse à train d’enfer ? Et ce n’est pas Poupette, sa loco modèle réduit, seule encore à apaiser ses tourments, qui pourra lui indiquer la voie…(éditeur)

Les descriptions des meurtres sont horribles…Le rythme insoutenable… Et c’est le genre de livre à ne pas lire la nuit… Mais c’est aussi le genre de livre que l’on ne lâche plus une fois commencé !! Une grande réussite qui préfigurait une carrière d’écrivain qui n’est pas prête de s’achever !

JAIN – ZANAKA – ATTENTION AU DEPART !

jainQuand on écoute le disque de Jain, on entre dans un univers très original et cohérent… Les influences de la jeune chanteuse sont évidents dès les premiers morceaux. Ses déménagements durant son enfance, Abu Dhabi, Congo, Dubai ont irrigué sa diversité musicale; elle mélange folk, pop, électro, reggae, hip-hop et rythmes africains avec le plus grand bonheur. Son producteur s’appelle Yodelice et c’est un gage de qualité ! Son titre phare, « Come » pourrait bien devenir un  tube cet hiver… Il est servi par un clip amusant basé sur des illusions qui montre toute l’originalité de l’univers de Jain (à voir ci-dessous). A n’en pas douter, une chanteuse à suivre…

Ah j’oubliais, Jain est aussi toulousaine !!!

 

UN REMAKE DU TRAILER DE STAR WARS 7… A 0 DOLLARS DE BUDGET

star warsAprès le « vrai » trailer de Star Wars 7, voici déjà un remake ! Mais un remake un peu spécial puisqu’il a été fait avec 0 dollars de budget ! Si vous avez vu « Be Kind Rewind » de Michael Gondry, vous êtes familier avec ce genre de remake sans budget… Fait de bric et de broc, celui-ci est vraiment parfait et fait presque penser au premier épisode où les trucages étaient encore balbutiants… Alors, en cette période, un grand éclat de rire fait toujours du bien… En attendant le 16 décembre !!!

 

FISHBACH – EP – TU VAS VIBRER – ET ON VIBRE…

FISHBACHGrande et belle découverte aujourd’hui « Fishbach », groupe français qui vient de sortir un premier EP. Electro-pop ? Certainement, mais avec une classe et une originalité certaines…Rétro et mélancolique… Et cela est du particulièrement à la chanteuse, Fiona, et à sa voix si particulière… rauque et sensuelle ! On attend avec impatience l’album !

Et quoi de mieux que de laisser Fiona présenter elle-même cet album :

« Tendez l’oreille et surprenez cent influences, comme autant de facettes d’une jeune vie de 24 ans. Près d’un lac elle s’était endormie. Elle, la fille venue du froid de ses Ardennes, elle qui pourtant voulait devenir unisexe, fumer toute la journée, marcher tout en sifflant, porter des pantalons. Lorsqu’il est mort, le soleil… Tout est devenu KO, et elle, désenchantée, brune décapitée dans sa décapotable. Peut-être était-ce la mort qui l’a assassinée ?

Mais non, stop, terminé les Barbara, Ringer, La Femme et autres Mylène… Son premier disque est sorti, et Fishbach est devenue Fishbach. Écoutez et avouez que vous n’avez jamais rien entendu d’aussi Mortel. » (20 Minutes)