Archive for the ‘ rayon cinéma ’ Category

LUC BESSON – VALERIAN ET LA CITE DES MILLE PLANETES – ENFIN LA BANDE ANNONCE !!!

Enfin ! Luc Besson a dévoilé la bande annonce de son prochain film : Valerian et la cité des mille planètes… Un film attendu, c’est le moins que l’on puisse dire ! Cette bande annonce fait immédiatement pensé à un grand succès de Luc Besson, « Le cinquième élément »… Et c’est plutôt une bonne nouvelle… Il ne reste plus qu’à attendre… Jusqu’au 26 juillet exactement.

Publicités

ATTENTAT A MANCHESTER – IGNOMINIE ET LÂCHETÉ…

Aujourd’hui, nous pleurons avec les habitants de Manchester… Encore une fois la lâcheté des terroristes a frappé… Elle a frappé des jeunes qui assistaient  à un concert d’Ariana Grande… Nous ne pouvons que dire notre solidarité et notre compassion… Les enfants de Manchester sont les nôtres…

NOMINATIONS AUX CESARS 2017

cesarsCe soir, c’est la fête du Cinéma Français… Enfin, on aimerait bien que cela soit la fête du cinéma français… Ou tout simplement le fête du cinéma… Mais, hélas, à la lecture des « nominés », on n’est guère enthousiasmé… On est loin du cinéma de Tarantino ou de Scorsese… Alors, encore une soirée bien ennuyeuse, rythmée par des gags lourdingues… Bon, voilà la liste des nominations, à vous de choisir vos favoris.

Meilleur film

  • Divines de Houda Benyamina
  • Elle de Paul Verhoeven
  • Frantz de François Ozon
  • Les Innocentes d’Anne Fontaine
  • Ma Loute de Bruno Dumont
  • Mal de pierres de Nicole Garcia
  • Victoria de Justine Triet

Meilleur réalisateur

  • Houda Benyamina pour Divines
  • François Ozon pour Frantz
  • Bruno Dumont pour Ma Loute
  • Anne Fontaine pour Les Innocentes
  • Xavier Dolan pour Juste la fin du monde
  • Nicole Garcia pour Mal de pierres
  • Paul Verhoeven pour Elle

Meilleur acteur

  • François Cluzet pour le rôle du docteur Werner dans Médecin de campagne
  • Pierre Deladonchamps pour le rôle de Mathieu dans Le Fils de Jean
  • Nicolas Duvauchelle pour le rôle d’Eddie dans Je ne suis pas un salaud
  • Fabrice Luchini pour le rôle d’André Van Peteghem dans Ma Loute
  • Pierre Niney pour le rôle d’Adrien Rivoire dans Frantz
  • Omar Sy pour le rôle de Rafael Padilla dans Chocolat
  • Gaspard Ulliel pour le rôle de Louis dans Juste la fin du monde

Meilleure actrice

  • Judith Chemla pour le rôle de Jeanne Le Perthuis des Vauds dans Une vie
  • Marion Cotillard pour le rôle de Gabrielle dans Mal de pierres
  • Virginie Efira pour le rôle de Victoria Spick dans Victoria
  • Marina Foïs pour le rôle de Constance dans Irréprochable
  • Isabelle Huppert pour le rôle de Michèle Leblanc dans Elle
  • Sidse Babett Knudsen pour le rôle d’Irène Frachon dans La Fille de Brest
  • Soko pour le rôle de Loïe Fuller dans La Danseuse

Meilleur acteur dans un second rôle

  • Gabriel Arcand pour le rôle de Pierre dans Le Fils de Jean
  • Vincent Cassel pour le rôle d’Antoine dans Juste la fin du monde
  • Vincent Lacoste pour le rôle de Sam dans Victoria
  • Laurent Lafitte pour le rôle de Patrick dans Elle
  • Melvil Poupaud pour le rôle de Vincent dans Victoria
  • James Thierrée pour le rôle de George Foottit dans Chocolat

Meilleure actrice dans un second rôle

  • Nathalie Baye pour le rôle de Martine dans Juste la fin du monde
  • Valeria Bruni Tedeschi pour le rôle d’Isabelle Van Peteghem dans Ma Loute
  • Anne Consigny pour le rôle d’Anna dans Elle
  • Déborah Lukumuena pour le rôle de Maimouna dans Divines
  • Mélanie Thierry pour le rôle de Gabrielle dans La Danseuse

Meilleur espoir masculin

  • Jonas Bloquet pour le rôle de Vincent dans Elle
  • Damien Bonnard pour le rôle de Léo dans Rester vertical
  • Corentin Fila pour le rôle de Tom dans Quand on a 17 ans
  • Kacey Mottet-Klein pour le rôle de Damien dans Quand on a 17 ans
  • Niels Schneider pour le rôle de Pier Ulmann dans Diamant noir

Meilleur espoir féminin

  • Oulaya Amamra pour le rôle de Dounia dans Divines
  • Paula Beer pour le rôle d’Anna dans Frantz
  • Lily-Rose Depp pour le rôle d’Isadora Duncan dans La Danseuse
  • Noémie Merlant pour le rôle de Sonia dans Le ciel attendra
  • Raph pour le rôle de Billie Van Peteghem dans Ma Loute

Meilleur scénario original

  • Romain Compingt, Houda Benyamina et Malik Rumeau pour Divines
  • Sólveig Anspach et Jean-Luc Gaget pour L’Effet aquatique
  • Sabrina B. Karine, Alice Vial, Pascal Bonitzer et Anne Fontaine pour Les Innocentes
  • Bruno Dumont pour Ma Loute
  • Justine Triet pour Victoria

Meilleure adaptation

  • David Birke pour Elle, d’après le roman Oh… de Philippe Djian
  • Séverine Bosschem et Emmanuelle Bercot pour La Fille de Brest, d’après le livre Mediator 150 mg : combien de morts ? de Irène Frachon
  • François Ozon pour Frantz, d’après la pièce de théâtre L’Homme que j’ai tué de Maurice Rostand
  • Céline Sciamma pour Ma vie de Courgette, d’après le roman Autobiographie d’une courgette de Gilles Paris
  • Nicole Garcia et Jacques Fieschi pour Mal de pierres, d’après le roman Mal de pierres ((it) Mal di pietre) de Milena Agus
  • Katell Quillévéré et Gilles Taurand pour Réparer les vivants, d’après le roman Réparer les vivants de Maylis de Kerangal

Meilleurs décors

  • Jérémie D. Lignol pour Chocolat
  • Carlos Conti pour La Danseuse
  • Michel Barthélémy pour Frantz
  • Riton Dupire-Clément pour Ma Loute
  • Katia Wyszkop pour Planetarium

Meilleurs costumes

  • Anaïs Romand pour La Danseuse
  • Pascaline Chavanne pour Frantz
  • Catherine Leterrier pour Mal de pierres
  • Alexandra Charles pour Ma Loute
  • Madeline Fontaine pour Une vie

Meilleure photographie

  • Stéphane Fontaine pour Elle
  • Pascal Marti pour Frantz
  • Caroline Champetier pour Les Innocentes
  • Guillaume Deffontaines pour Ma Loute
  • Christophe Beaucarne pour Mal de pierres

Meilleur montage

  • Loïc Lallemand et Vincent Tricon pour Divines
  • Job ter Burg pour Elle
  • Laure Gardette pour Frantz
  • Xavier Dolan pour Juste la fin du monde
  • Simon Jacquet pour Mal de pierres

Meilleur son

  • Brigitte Taillandier, Vincent Guillon et Stéphane Thiébaut pour Chocolat
  • Jean-Paul Mugel, Alexis Place, Cyril Holtz et Damien Lazzerini pour Elle
  • Martin Boissau, Benoît Gargonne et Jean-Paul Hurier pour Frantz
  • Jean-Pierre Duret, Syvlain Malbrant et Jean-Pierre Laforce pour Mal de pierres
  • Marc Engels, Fred Demolder, Sylvain Réty et Jean-Paul Hurier pour L’Odyssée

Meilleure musique originale

  • Gabriel Yared pour Chocolat
  • Ibrahim Maalouf pour Dans les forêts de Sibérie
  • Anne Dudley pour Elle
  • Philippe Rombi pour Frantz
  • Sophie Hunger pour Ma vie de Courgette

Meilleur premier film

  • Cigarettes et Chocolat chaud de Sophie Reine
  • La Danseuse de Stéphanie Di Giusto
  • Diamant noir de Arthur Harari
  • Divines de Houda Benyamina
  • Rosalie Blum de Julien Rappeneau

Meilleur film d’animation

  • La Jeune Fille sans mains de Sébastien Laudenbach
  • Ma vie de Courgette de Claude Barras
  • La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit

Meilleur film documentaire

  • Dernières nouvelles du cosmos de Julie Bertucelli
  • Merci Patron ! de François Ruffin
  • Fuocoammare, par-delà Lampedusa de Gianfranco Rosi
  • Swagger d’Olivier Babinet
  • Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier

Meilleur film étranger

  • Baccalauréat de Cristian Mungiu • Drapeau de la Roumanie Roumanie
  • La Fille inconnue de Jean-Pierre et Luc Dardenne • Drapeau de la Belgique Belgique
  • Juste la fin du monde de Xavier Dolan • Drapeau du Canada Canada
  • Aquarius de Kleber Mendonça Filho • Drapeau du Brésil Brésil
  • Manchester by the Sea de Kenneth Lonergan • Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Moi, Daniel Blake de Ken Loach • Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  • Toni Erdmann de Maren Ade • Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Meilleur court métrage

  • Après Suzanne de Félix Moati
  • Au bruit des clochettes de Chabname Zariab
  • Chasse royale de Lise Akoka et Romane Gueret
  • Maman(s) de Maïmouna Doucouré
  • Vers la tendresse d’Alice Diop

Meilleur court métrage d’animation

 

  • Café froid de François Leroy et Stéphanie Lansaque
  • Celui qui a deux âmes de Fabrice Luang-Vija
  • Journalanimé de Donato Sansone
  • Peripheria de David Coquard-Dassault

 

MORTEN TYDLUM – PASSENGERS – LOST IN TRANSLATION…

passengersEnfin ! Enfin un « bon » film de science-fiction !! Un film de science-fiction avec de bons décors, de bons décors et surtout de bons acteurs… Un film de science-fiction qui ne se laisse pas envahir0 et détruire pas des effets spéciaux omniprésents et envahissants… L’histoire est assez classique et rappelle bien des incontournables du genre :

Le Starship Avalon est un vaisseau spatial faisant route vers une lointaine planète colonisée. À son bord, plus de 5 000 passagers sont en sommeil dans des capsules d’hibernation, pour ce voyage d’une durée de 120 ans. L’un des tubes connait un problème et réveille son occupant, Jim Preston, 90 ans trop tôt. Il découvre qu’il est le seul passager éveillé. Poussé par l’ennui et la solitude, il va se prendre d’affection pour une femme encore endormie, Aurora Lane. Il va aussi découvrir que le vaisseau court un grave danger et que la vie des milliers de passagers est entre ses mains…

Tout est réussi dans ce film et on reste scotché dans son fauteuil du début à la fin… Une mention spéciale aux deux acteurs principaux…enfin presque les deux seuls acteurs puisqu’ils sont seuls presque tout le temps ; mis à part la présence d’un barman androïde et d’une brève apparition de Lawrence Fishburne. Jennifer Lawrence et Chris Pratt forment un duo, un couple tout à fait crédible… Mais ce qui enthousiasme le plus dans ce film, c’est le vaisseau « Starship Avalon » qui est absolument magnifique autant vu de l’extérieur que de l’intérieur… Le plus impressionnant reste la piscine, qui donne directement sur la galaxie…

Bref, un film à voir, de toute urgence, car il ne va pas rester encore longtempsà l’affiche !!!

LATINOS VS TRUMP – L’HUMOUR CONTRE LE MUR…

donald-trump-vs-latinosUne parodie de films d’horreur contre le mur que veut construire Donald Trump. Comique et consternant..

.Donald Trump VS. Latinos est un court métrage explosif qui imagine à quoi ressemblera la mise en œuvre des promesses électorales de Donald Trump, à commencer par la construction d’un mur géant entre le Mexique et les États-Unis. Quand les immigrés mexicains sont renvoyés chez eux par des catapultes et font face à un robot Donald Trump, un court métrage très grinçant et tristement réaliste imaginé par l’équipe de Aparato…

logoLa France n’est pas (encore) dans les pays qui sont interdits d’entrée aux Etats-Unis… Pas de visa, juste un passeport et l’ESTA (que l’on obtient sur Internet) pour pouvoir rester 3 mois aux USA… Profitons-en !!! Un site pour vous aider : Usa sur Mesure.

Les itinéraires, les roads-trips, les villes, la nourriture, tout pour vous aider à préparer et organiser votre voyage…

 

 

SHIA LABEOUF : « HE WILL NOT DIVIDE IS », UN STREAMING ANTI-TRUMP PRÉVU POUR 4 ANS !

shia

Cela se passe devant le musée de l’Image dans le Queen’s à New York. Est-ce un happening, une installation, une manifestation politique ? Un peu de tout cela mais l’engagement anti-Trump est évident. L’acteur Shia Labeouf a décidé d’organiser une manifestation permanente contre l’élection du nouveau président des USA, intitulé « He will not divide us ». Cette manifestation a débuté vendredi dernier, le 20, au moment de l’investiture de Trump…Et cela devrait durer quatre ans, soit tout le mandat du président…

Aujourd »hui Shia est en prison, comme l’affirme ce tweet :

Shia LaBeouf vient d’être arrêté ce matin par la police new-yorkaise, suite à son altercation avec un facho. La performance « He will not divide us » continue donc sans lui. Pour l’instant on ignore quelles sont exactement les charges retenues contre lui.

A suivre…

Pour voir le « live », cliquer ci !!

 

BONNE ANNÉE – BONNE ANNÉE – BONNE ANNÉE 2017 !!

En le répétant, en le criant, on va y arriver : 2017 sera une bonne année, une meilleur année que 2016, et ce ne sera pas difficile… Même si les malfaisants ont déjà commencé l’année à Istanbul. A tous, donc , bonne santé, bonnes réalisations, bonnes amours !!! Et je vous laisse avec le Chat :

chat