CORONAVIRUS RHAPSODY

Une pépite en ces temps moroses.. Un groupe americain, The Kiffness, a repris l’emblématique « Bohemian Rhapsody » pour en faire une  » Coronavirus Rhapsofy », hilarante et jubialtoire…  Et mine de rien, très pédagogique…

A souligner, la voix exceptionnelle du chanteur du groupe qui égale l’idole Freddy !

Prenez la peine de lire les paroles, vous n’allez pas le regretter…

JEAN-JACQUES GOLDMAN – ILS SAUVAIENT DES VIES…

« C’est des pères et des mères, docteurs, brancardiers, aides soignantes, infirmières, agent de sécurité, qui ont mille raisons de rester confinés mais leur propre raison c’est de ne pas laisser tomber. Ils nous donnent du temps, du talent et du cœur oubliant la fatigue, la peur, les heures. Et loin des beaux discours, des grandes théories, à leur tâche chaque jour, ils sauvent des vies. » Jean-Jacques Goldman a réécrit les couplets et le refrain de Il changeait la vie, l’un de ses tubes sorti en single en 1988, pour rendre hommage à toutes les personnes mobilisées sur leur lieu de travail en pleine pandémie de coronavirus.

Merci Jean-Jacques…

BONO : LET YOUR LOVE BE KNOWN – N’oubliez pas qu’en ces temps difficiles, seuls l’amour et la gentillesse font la différence.

bono_8Quincaille est de retour…. Pour vous apporter son (modeste) soutien tout au long de ce confinement… Puisque nous avons été téléporté dans ce film d’horreur et d’anticipation, faisons cause commune et comme le dit Bono, « N’oubliez pas qu’en ces temps difficiles, seuls l’amour et la gentillesse font la différence »….

Première chanson publiée depuis 2017, cette balade a été inspirée par les italiens chantant aux balcons pour conjurer l’isolement et le confinement.

Il l’a postée avec ces mots

 » Pour les Italiens qui l’ont inspirée…Pour les Irlandais…Pour quiconque en ce joue de Saint Patrick qui est confiné quelque part et continue à chanter. Pour les docteurs, les infirmières, les soignants sur le front, c’est pour vous que nous chantons. »

 

Courage à tous… j’attends vos propositions de musiques, de films, de séries… Partageons…

Et même au bord des abîmes danser encore. (Nietzsche)

MONTSERRAT CABALLE EST MORTE ! RIP

Vu d’ici, l’hommage médiatique à Charles Aznavour est apparu démesuré, disproportionné… Et pour moi qui ne suis pas un grand fan du chanteur, je peux dire un peu ridicule… Par contre la mort de Montserrat Cabballé passe quasiment inaperçue ! Elle fut une grande chanteuse lyrique…

Surnommée « La Superba » (« la superbe ») en raison de sa technique, de sa longueur de souffle de l’amplitude et des nuances (notamment pianissimi) de sa voix, elle est célèbre pour ses interprétations du répertoire belcantiste et notamment des rôles de Rossini, Bellini, et Donizetti.(Wikipedia)

En son honneur, de Los Angeles (*) un hommage musical : Montserrat Caballé et Freddie Mercury

(*) De Los Angeles, car je termine un road trip aux USA…

http://www.walkinthewildwest2018.wordpress.com

 

F.A. NEF – DEUXIÈME SÉQUENCE – RETOUR VERS LE PASSÉ…

deuxieme_sequenceF.A. Nef nous avait surpris (agréablement !) avec son premier roman, « Première Séquence » où l’on suivait, avec passion, les aventures de « correcteurs » du passé… Ici, on retrouve les ingrédients qui faisaient la qualité du premier opus. D’abord, la dystopie dans un futur pas très éloigné de notre présent.. Ensuite le voyage dans le temps que pratique les « correcteurs », élite de la société, qui « réparent » les erreurs de l’histoire. Dans ce deuxième roman, cette deuxième séquence nous réserve bien des surprises… On y retrouve le style particulier de l’auteure qui mêle habilement roman choral et roman de science-fiction… Les personnages prennent de l’épaisseur  tout au long du roman et l’héroïne, Eve, se révèle une redoutable aventurière… Pour ne pas trop dévoiler l’intrigue, je vais me contenter de vous donner le résumé de la quatrième de couverture :

Eve entreprend une nouvelle mission, plus dangereuse, plus mystérieusebet semée d’embuches, à travers le temps et l’espace. Biendécidée à aider son ami, elle risque sa carrière voire même sa vie pour éluciderun mystère qui prend racine dans la Mongolie du XIXème siècle.

Amour, aventure et retournements de situation sont au programme de ce deuxième opus de la saga SEQUENCES. L’occasion d’en apprendre davantage sur le mission des correcteurs; et plonger au plus profond de la station Athéna.

Un roman à recommander aux amateurs de science-fiction et aux autres aussi ! Car, une fois commencé, on ne lâche plus ce livre qui se révèle passionnant de bout en bout. La dernière page lue, on abandonne avec nostalgie Eve, cette héroïne paradoxale.

Mais la toute fin du livre nous laisse un grand espoir : il y aura, à n’en pas douter, une Troisième Séquence que l’on attend avec impatience.

Pour lire ce lire, il faut le commander sur Amazon en cliquant ICI ...

FRANCE GALL NOUS QUITTÉ … RIP …TOUT POUR LA MUSIQUE…

Triste nouvelle pour ce dimanche pluvieux… France Gall est morte… Et disparait avec elle une grande dame de la chanson, de la culture, de l’engagement..

Des ritournelles troussées par Gainsbourg (les sucettes à l’anis !) aux chansons de Michel Berger, elle aura traversé avec brio plusieurs décennies…. Avec la comédie musicale Starmania comme point de basculement entre ces deux périodes.

France Gall a disparu mais pas ses chansons et il nous restera la nostalgie en écoutant toutes ces pépites : « Il jouait du piano debout, « Résiste », « Débranche », « Ella, elle l’a », « Si maman si », « Cézanne peint », et cette chanson écrite lors de la mort de Daniel Balavoine, tellement d’actualité aujourd’hui : « Evidemment ».

EXPOSITION IRVING PENN – GRAND PALAIS – PARIS

progsitepenn_0

La ronde des expositions continue… Il faut dire qu’à Paris, on n’a que l’embarras du choix (contrairement à Toulouse !!). Et curieusement après le Whitney Museum pour le Pop Art et le MoMa à la Fondation Vuitton, c’est le Met (le Metropolitan Museum) de New York qui co-organise cette exposition de photographies d’Irving Penn. En voici la présentation sur le site du Grand Palais :

L’année 2017 célèbre le centenaire de la naissance d’Irving Penn, l’un des plus grands photographes du XXe siècle. En partenariat avec le Metropolitan Museum of Art de New York, le Grand Palais rend hommage à cet artiste talentueux, célèbre pour ses photographies de personnalités majeures telles que Pablo Picasso, Yves Saint Laurent, Audrey Hepburn, Alfred Hitchcock, etc. Son travail se caractérise par une élégante simplicité et une rigueur remarquable, du studio jusqu’au tirage auquel Penn accorde un soin méticuleux. Resté fidèle à la photographie de studio, il crée, dans chaque portrait, une véritable intimité avec son modèle, qui constitue la signature d’Irving Penn.

Cette exposition est organisée par le Metropolitan Museum of Art et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, en collaboration avec The Irving Penn Foundation.

Une exposition très intéressante car elle permet d’embrasser, dans un ordre chronologique, toute l’œuvre de ce grand photographe, des photos de mode et de célébrités réalisées pour Vogue jusqu’à des travaux beaucoup plus personnels (des nus, des natures mortes, des paquets de cigarettes détruits (!)).

Exposition Irving Penn – Grand Palais -Paris – Jusqu’au 29 janvier