Archive for the ‘ rayon bande dessinée ’ Category

LE FEUILLETON INTEGRAL : TOUT HERGE AVEC DES PLANCHES INEDITES !!

hergéUne nouvelle importante pour les fans d’Hergé et tous les « tintinophiles » ! Les éditions Casterman publient à partir du 4 novembre l’intégrale des albums d’Hergé ! cette publication devrait durer 6 à 8 ans à raison de 2 volumes par an… Une entreprise éditoriale monumentale: 12 luxueux volumes de 500 pages jusqu’en 2021. Une sorte de « Pléiade » Hergé en quelque sorte.

Particularité de cette Intégrale, elle comportera des planches inédites, jamais publiées dans les albums; ainsi on pourra voir le majordome Oscar lire les pensées de Pascal !!

Benoit Peeters, l’un des concepteurs de ce Feuilleton Hergé, l’explique :« Pour beaucoup, cela va être l’occasion de redécouvrir les aventures de Tintin dans la fraîcheur de leur apparition, avant que l’oeuvre ne soit domestiquée en album, explique-t-il . Hergé était avant tout un homme de presse, un feuilletoniste. Il a longtemps créé ses histoires au jour le jour, dans l’urgence, parfois avec une page d’avance seulement sur la parution dans Le Petit Vingtième. »

Cette intégrale est bien une intégrale Hergé et non Tintin car on pourra aussi y trouver les aventures de Jo, Zette et Jocko ou de Quick et Flupke.

Le Feuilleton Hergé rassemble aussi toutes les publicités et couvertures qu’Hergé a publiées dans la presse parallèlement à ses albums; il y aura aussi des centaines de « une » du Petit Vingtième.

Une bonne idée de cadeau pour Noël ! Mais il faudra tout de même débourser 80€ pour chaque volume…

(Particularité de la parution de cette intégrale : elle ne sera pas chronologique et commencera par le volume 11 qui correspond à la période 1950-1958)

Le Feuilleton Hergé, par Hergé. Volume 11 (Objectif Lune, On a marché sur la Lune, L’Affaire Tournesol, Coke en stock, La Vallée des cobras). Textes de Jean-Marie Embs, Philippe Mellot et Benoît Peeters. « Editions Moulinsart/Casterman », 466p., 80€.

 

 

L’EXPRESS BD – HUGO PRATT – ÉCRIVAIN DU GRAND LARGE

hugo_prattEn attendant le retour de Corto Maltese à la rentrée, le 30 septembre, avec l’album « Sous le soleil de minuit« , voici un hors-série du journal l’Express qui permet de faire le point sur le héros créé par Hugo Pratt. Cet album est d’ailleurs sous-titré : « Origines, influences et géographie d’une œuvre ».

Voici l’avant-propos d’Eric Libiot qui présente cette somme sur Hugo Pratt :

L’aventure, et nulle part ailleurs

 » Il faut y voir un hasard. Ou une coïncidence. Peut-être une ironie de l’Histoire.
Si ce n’est un caprice ; mais de qui ? En 1945, Ugo Eugenio Prat prend le pseudonyme de Hugo Pratt et devient dessinateur de bande dessinée dans une revue italienne qu’il crée à Venise avec des amis de son âge, L’Asso di Picche. Cette même année, en Argentine – pays où Pratt vivra entre 1950 et 1962, preuve que le hasard et la coïncidence ont bon dos – José Luis Borges publie dans la revue Sur une nouvelle intitulée L’Aleph. Ce texte narre la façon dont Borges découvre, sous la dix-neuvième marche de l’escalier menant à la cave de la maison des parents de son ami Carlos
Daneti, un point de l’espace d’un diamètre de deux ou trois centimètres, l’Aleph, qui rassemble l’univers dans son entier. Et voilà Borges, allongé sous cette marche, décrivant ce qu’il voit : ses désirs, ses souvenirs, l’avenir et le passé, les détails du monde et les grandes heures du temps. Pratt, lui, dira sa vie durant l’admiration qu’il porte, parmi d’autres écrivains, à l’érudit argentin, preuve que l’ironie et le caprice ne sont pas sûrs non plus. »

« Cette concordance de je-ne-sais-quoi est finalement aussi futile que fascinante.
Hugo Pratt, pragmatique, poussé vers l’ésotérisme, voyageur raisonné ouvert aux spiritualités du monde, artisan au trait simple intrigué par les symboles tortueux, passionné de grands espaces et dévoreur de livres, a dessiné son monde imaginaire.
Son Aleph. Un monde qui raconte l’aventure intérieure, physique, intellectuelle, morale et amoureuse de ces héros nommés Sgt. Kirk, Ernie Pike, Corto Maltese, mais aussi vous et moi, tous partis à la recherche d’une île au trésor personnelle.
Relire Hugo Pratt, comme il est dit dans toutes ces belles pages qui suivent, c’est éclairer ce qui doit animer l’être humain, hier, aujourd’hui et demain. Défendre la liberté, soutenir les opprimés, combattre le fascisme. Corto Maltese, héros d’entre les héros, est l’incarnation de cet idéal, si simple à imaginer, si dur à vivre.
Dans les premières lignes de L’Aleph, Borges, personnage de son propre texte, écrit : « L’univers changera mais pas moi. » On pourrait imaginer que le romancier argentin a entendu cette phrase dans la bouche d’un marin portant favoris et boucle d’oreille. Et que si ce n’est pas la vérité, la légende fera l’affaire.

Eric Libiot

sommaire

sommaire

 

BD – ALEXANDRE CLERISSE – JAZZ CLUB – DE LA MUSIQUE EN BULLES…

jazz_clubJazz et BD ! Un mélange des genres assez rare ! Et ici plutôt réussi… L’histoire est assez rocambolesque :

Norman est un musicien professionnel de jazz. On le découvre le soir de 1966 où sa copine Emily le quitte. À partir de ce moment, Norman devient à ses propres yeux incapable de jouer la moindre note correctement, et ne désire plus qu’une chose : arrêter la musique. Mais il est le seul à penser qu’il est mauvais. Engagé pour la tournée européenne, ce soir-là, il découvre qu’Emily est avec le producteur célèbre qui a engagé son groupe, et Norman embarque une jeune femme dans sa voiture, direction le désert. Mais il s’agissait d’un piège, il est kidnappé par une étrange secte prédisant la fin du monde pour le 31 décembre 1999. Avec d’autres musiciens enlevés, les membres de la secte les forcent à jouer une drôle de musique, jusqu’à l’arrivée de la police. La fuite des membres de la secte entraîne Norman dehors, dans le même désert….Quelques années plus tard, en 1999, on retrouve Norman en France. Il s’est enfui de la tournée en Europe qui a fait de lui une légende perdue de la musique, s’estimant plus que jamais totalement incapable de jouer, et s’est réfugié dans la campagne charentaise, où il mène une existence très tranquille. Il reçoit une lettre d’Emily qui lui annonce son arrivée pour le Nouvel An.

On sent une écriture assez libre et fluide qui colle très bien avec le dessin… On retrouve avec plaisir les planches des déserts américains… Bref une réussite très originale !!!

BD – DAVID CHAUVEL & JEROME LERECULEY – NUIT NOIRE – TRES NOIRE…

nuitnoire1Une bande dessinée en trois tomes qui est un vrai roman noir ! Le récit mélange les temps et les lieux d’une manière très cinématographique accumulant les flashbacks. L’histoire nous raconte la cavale de deux amis durant une nuit…noire…

France, de nos jours. Il aura suffi de quelques minutes pour que la vie de deux amis bascule à jamais. Suspecté de viol, Joël a tué deux policiers chez Marc. Les deux jeunes hommes prennent la fuite, direction la frontière espagnole. Mais dès le premier arrêt, c’est le dérapage. Marc est bientôt dépassé par la fureur de son ami devenu incontrôlable. La nuit s’annonce très longue…

On lit ces trois volumes d’une seule traite comme les vrais bons romans policiers, s’attachant aux deux personnages principaux que l’on apprend à connaître grâce aux multiples sauts dans le temps qui nous décrivent leur enfance puis leur adolescence. Jusqu’au drame final, là encore qui nous rappelle les films de gangsters des années soixante…

Une bande dessinée qui n’est pas très récente mais que je vous recommande aussi bien pour son ton très original que pour ses dessins vraiment au service de l’histoire…

nuitnoire2nuitnoire3

BD – MURIEL SEVESTRE & BENOIT SPRINGER – VOLUNTEER – DES VAMPIRES A NEW YORK

volunteer1Je ne suis pas un fanatique des histoires de vampires et je trouve que la plupart du temps, que ce soit au cinéma ou en BD, le résultat est assez banal et peu surprenant… Ici, dans cette série de BD en trois tomes, on est à New York dans un environnement balisé et banalisé… Est ce cela qui fait l’originalité de cette histoire ? Certainement car pour le reste, on n’évite pas les poncifs de ce genre d’histoire…. En voici la présentation :

Etrange pour une physionomiste de n’avoir aucun souvenir de son passé. C’est pourtant le cas de Volunteer Flee, employée dans un night-club new-yorkais. Elle a été trouvée à dis ans dans une gare de triage, en état de choc, avec pour seul bagage une gourmette gravée à son nom… Elle a cessé depuis longtemps de triturer sa mémoire défaillante et mène une vie plutôt tranquille. Jusqu’au jour où une série d’incidents étranges vient perturber son quotidien. Et ce passé oublié détenait la réponse à ses questions ?

Les trois tomes se lisent sans ennui. Les dessins sont particulièrement réussis et donnent une ambiance glauque et inquiétante de New York et de ses quartiers périphériques. Malgré le thème, peu original, une BD à lire pour le scénario et le personnage de Volunteer….

volunteer2volunteer3

T. VIVIEN – LES GUERRES DES RETOURS CONTRE-ATTAQUENT – L’HUMOUR VAINCRA…

yodablog_xxl

Rire est l’arme absolu contre les totalitarismes… Après les évènements horribles à Charlie Hebdo, retrouver cette série sur Star Wars est un vrai plaisir… Je vous avais déjà parlé du premier tome « LE RETOUR DE LA GUERRE DU RETOUR CONTRE ATTAQUE« . En attendant l’épisode 7 au cinéma, on retrouve avec jubilation l’humour absurde de cet auteur. C’est toujours un florilège de son blog, le Yodablog, qu’il nous propose, on peut d’ailleurs y voir ses dessins  ! Tous les personnages de la série sont encore là, les Storm Troopers, Dark Vador, la Princesse Léia, les robots, Yoda, les Ewoks… et toujours pour nous faire rire !

star_wars_luke

extrait_les-guerres-des-retours-contre-attaquent

NOUS SOMMES TOUS DES JOURNALISTES DE CHARLIE HEBDO !!!

01-1177-Houellebecq

 

la une du 7 janvier

Entre pleurs et rage; entre colère et envie de crier, essayer d’écrire ces quelques mots pour dire ma solidarité avec tous les journalistes et les employés de Charlie Hebdo. Frapper la liberté avec un tel aveuglement est inacceptable et ne peut que provoquer le dégoût quel qu’en soient les auteurs… Une pensée pour Charb, Wolonski, Cabu et Tignous qui nous accompagnaient dans notre désir de démocratie et de liberté.Il y aura un avant et un après cet attentat sordide.