Archive for the ‘ rayon musique ’ Category

LONDRES ATTAQUE, LONDRES MARTYRISE MAIS LONDRES RESTE LIBRE !!

Merde, merde, merde !!! Trois fois le mot de Cambronne pour exprimer une colère sourde… Juste un morceau de musique en solidarité avec toutes les londoniennes, tous les londoniens…

POMME – LA MÊME ROBE QU’HIER – EN ATTENDANT L’AUTOMNE…

Comme vous avez pu le constater, Quincaille s’est offert de longues vacances… Une visite au zoo de Beauval et les élections présidentielles (quel rapport ??)  en ont été les raisons principales… Mais Quincaille est de retour pour vous faire découvrir plein de nouveautés. Aujourd’hui un single de Pomme.

Depuis quelques temps, Pomme nous ravit à chacune de ses nouvelles apparitions… Depuis son premier EP, « En Cavale« , en janvier 2016, elle a parcouru du chemin… Elle prépare maintenant son premier album (en septembre ?) et nous propose aujourd’hui un premier extrait de celui-ci, « La même robe qu’hier ».  C’est toujours le même plaisir, la même surprise à l’écoute de ce morceau… La musique, le texte, tout est parfait ! Vite l’album !!! Et pourquoi pas venir nous offrir un concert à Toulouse ? les parisiens sont trop gâtés…

LA REPRISE DU DIMANCHE – SWANN – WILD IS THE WIND

Merci Swann ! Merci, dans ces temps de bruit et de fureur, de nous offrir ce moment de paix et de poésie… merci mille fois !! Merci pour cette reprise de Wild is the Wind, thème du film du même nom réalisé par George Cukor.

Swann, je la connais depuis quelque temps…Je l’ai même rencontré à Paris où elle avait eu  la gentillesse de m’accorder une interview… Tout son travail, toutes ses apparitions respirent une qualité et une homogénéité rares. Toujours cette voix rare posée sur des mélodies souvent hors du temps…

Elle prépare en ce moment son second album… C’est avec une vraie impatience que nous l’attendons… A suivre donc ! A bientôt Swann !!

En attendant, on peut toujours continuer à écouter son premier album « Neverending« …

 

 

LANA DEL REY & THE WEEKND – LUST FOR LIFE – UN PEU DE DOUCEUR…

Encore des évènements dramatiques et inqualifiables… Mais cela ne doit pas nous empêcher de prendre un petit moment pour s’aérer la tête et fuir l’actualité… Je vous offre donc un duo de Lana Del Rey avec le groupe the Weeknd… Un moment de poésie et de douceur.. Ce titre sera, à n’en pas douter le single majeur de son prochain album du même nom qui paraîtra en juin.

Le clip est particulièrement réussi :  perchés sur le “H” du fameux signe Hollywood à Los Angeles, les deux stars s’invitent l’une et l’autre à se déshabiller, avec plein d’effets de ralentis, un noir et blanc très contrasté, et encore cette grosse lune sous laquelle Lana Del Rey – vêtue de rose, tout de même- semble avoir placé son album.

Peut-être la suite de son délire mystique anti-Trump. Fin mars, la chanteuse invitait ses fans à lancer un sort commun à l’heure de minuit, à quatre dates différentes contre le président nouvellement élu, dans le cadre d’un véritable mouvement de sorcellerie. (Les Inrocks).

Et surtout, dimanche soyons tous « En marche » vers les bureaux de vote…

LA REPRISE DU DIMANCHE – KATIE MELUA – ON THE ROAD AGAIN

On the Road Again est une chanson du groupe de musique américain Canned Heat parue le 21 janvier 1968 sur leur second album Boogie with Canned Heat puis en single le 24 avril 1968 aux États-Unis.

Adaptée par Alan Wilson, le compositeur du groupe, d’un blues de Floyd Jones portant le même titre, On the Road Again peut être considérée comme un blues-rock à tendance psychédélique.

Katie Melua en fait une reprise très inspirée….

Encore quatorze jours pour rester « on the road again »…

 

Vous aussi, vous pouvez rester « sur la route » aux USA, grâce au coach « Usa sur Mesure » !!

Promotions de printemps jusqu’au 1er mai ! Contactez-moi !!!

Connectez-vous ici !!!

 

 

LA REPRISE DU DIMANCHE – FRANCIS CABREL – S’ABRITER DE L’ORAGE – HOMMAGE A BOB DYLAN…

Puisque c’est la semaine Bob Dylan , entre son nouveau disque, Triplicate, et la remise du Prix Nobel, la reprise du dimanche lui rendra hommage, à sa façon ! Une reprise, une adaptation plutôt de Francis Cabrel de la chanson « Shelter from the storm »… Cela devient « S’abriter de l’orage » et c’est une vrai réussite… Alors, il pleut dehors, l’orage menace, venez vous abriter de l’orage… Et si je dis « l’orage menace », c’est aussi au sens figuré…

Une pâle lueur tombait d’une pâle fenêtre
J’avais les yeux d’une couleur facile à  reconnaître
Celle de ces wagons éteints sur les voies de garage
Entrez, dit-elle et venez vous abriter de l’orage
J’avais traversé les débris de nos nuits féériques
Trébuché sur nos éboulis, sur nos dégâts magnifiques
Avec encore sur le front son tendre tatouage
Entrez, dit-elle et venez vous abriter de l’orage
Je parlais du vent sur un lac et d’une voile blanche
Des caresses que ses cheveux recouvrent en avalanche
Du ticket pour l’éternité perdu dans le naufrage
Entrez, dit-elle et venez vous abriter de l’orage
Je demandais est-ce que plus tard tout redevient solide ?
Est-ce qu’on peut exister longtemps suspendu dans le vide
Dans ce vertige continu, cet arrêt sur image ?
Entrez, dit-elle et venez vous abriter de l’orage

BOB DYLAN – TRIPLICATE – UN TRIPLE ALBUM EN ATTENDANT LE PRIX NOBEL…

Juste avant de se rendre à Stockholm pour recevoir son prix Nobel de littérature, Bob Dylan nous surprend encore en sortant un triple album de reprises, « Triplicate ».

Après Shadows in the Night en 2015 et Fallen Angels l’année suivante, Bob Dylan poursuit son exploration du Great American Songbook sur Triplicate, qui sort ce 31 mars, un des disques les plus impressionnants de sa carrière. Connu comme auteur-compositeur depuis plus de cinquante ans, Bob Dylan, ici, nous montre toutes ses qualités de chanteur… Sa voix éraillé illustre parfaitement ces standards de la musique américaine des années 30 à 50. On y retrouve des reprises d’artistes tels que Frank Sinatra, Bing Crosby ou encore Harold Hupfield.

Une plongée dans son enfance et son adolescence pour le roi du folk, plongée qui nous ravit, encore et toujours !!