Archive for the ‘ rayon photographie ’ Category

NEW YORK SOUS LA NEIGE…

flat_iron

Un cadeau ce jeudi matin : une photo de New York City sous la neige… Plus précisément, le Flat Iron Building photographié le 10 février, il y a quelques jours… Une photo pour oublier quelques instants le nouveau président américain et ses turpitudes… Une photo pour oublier l’actualité, toujours si morose… Une photo pour vous / nous donner envie de marcher sous / dans la neige dans cette ville que j’adore…

 

logoEt toujours Usa Sur Mesure pour vous aider à préparer un voyage, un séjour, un road-trip aux USA… N’hésitez pas à me contacter…

Pour se connecter au site: c’est ici !!!

 

 

 

 

GUNDULA BLUMI – PHOTOS – ONIRIQUES ET ÉTHÉRÉES…

Gundula_Blumi 7

Cette photographe, basée à Berlin, prend des photos évoquant les rêves, provocantes et déstabilisantes… Elle explore les expositions longues, les doubles prises, et le tes tirages particuliers…

Comme inspirations, elle cite : « des moments surréalistes, des émotions et des réalités affelurant sous la surface de la réalité », elle applique une distorsion à ses images, jouant avec la lumière, la couleur, l’eau juqu’à ce que la photographie devienne complètement différente de l’original ; lui donnant une qualité plus complexe et mystérieuse.

Autant cérébrales que sensuelles, ses images contiennent de la chaleur et de la nostalgie, ce qui définit bien le style de cette photographe hors du commun.

Gundula_Blumi 1

Gundula_Blumi 3

Gundula_Blumi 5

Gundula_Blumi 6

Gundula_Blumi 4

Gundula_Blumi 8

Gundula_Blumi 9

Gundula_Blumi 10

 

ALEXEY MENSHIKOV – PHOTOGRAPHIES SURRÉALISTES…

J’ai classé ce post dans la catégorie « photographie » mais c’est un peu limite ; en effet cet artiste réalise ses compositions après la prise de vues réalisant presque des « tableaux » surréalistes…

 Alexey Menschikov, ce photographe russe, crée ces images composites dans lesquelles il multiplie les animaux qui passent au même endroit avec leurs ombres portées jusqu’à ce qu’ils envahissent complètement l’image.
Cela fait penser à ce génial artiste néerlandais,MC Escher…. (pas le chanteur !!!)…
alexey-01
alexey-02
alexey-03
alexey-04
alexey-05
alexey-06
alexey-07
alexey-08
alexey-09
alexey-10

YANCEY RICHARDSON – PHOTOGRAPHIES – ADRIATIC SEA (STAGED) DANCING PEOPLE

richardson8

Le photographe Yancey Richardson a réalisé cette série de photographies, intitulée Adriatic Sea (staged) Dancing People, sur la côte Adriatique entre Vasto et Ravenne en Italie. Cette série est exposée dans sa galerie, Yancey Richardson Gallery, à New York. Certaines silhouettes dans ces photos ont été manipulées de manière digitale et se transforment en « fantômes » blancs… Invitant les spectateurs à imaginer leurs mémoires d’été… L’artiste a aussi altéré l’apparence de la mer, améliorant son aspect vibratoire pour lui donner des qualités oniriques… Pour s’évader de la pluie et de la morosité ambiante…

richardson1

richardson2

richardson3

richardson4

richardson5

richardson6

richardson7

richardson9

 

EXPOSITIONS PHOTOS AU CHÂTEAU D’EAU – MAX ARMENGAUD & MARION GAMBIN – PORTRAITS ATYPIQUES

Deux expositions à ne pas rater au Château d’Eau (jusqu’au 27 mars), deux expositions de photographies qui ont en commun de présenter des portraits, mais de manière très différente.

Porte de la loge du danseur Žtoile Micka‘l Denard, le 17 juillet 1987. (fragment de la sŽrie "Un portrait de l'OpŽra de Paris, 1986-1990")

Porte de la loge du danseur Žtoile Micka‘l Denard, le 17 juillet 1987.

Max Armengaud dans son exposition « Antichambre – Voir et pouvoir, avec détails », nous propose une vision originale des lieux de « pouvoir ». Il explique lui-même sa thématique : « Ma démarche rend compte du caractère fragmentaire et additionnel des choses, l’unité d’un monde se construisant à partir d’une réalité fragmentée. Il ne s’agit pas d’une galerie de portraits sur une institution mais d’un portrait de l’institution ». Tout est dit dans cette courte explication. Car c’est bien de cela dont il s’agit ! On ne visite pas l’exposition comme une suite de portraits anecdotiques mais comme une suite de descriptions de lieux emblématiques du pouvoir, quel que soit ce pouvoir (politique, culturel, sportif). On suit, le long des cimaises du Château d’Eau, les portraits de l’Assemblée Nationale, du Rugby Club Toulonnais, de mairies rurales, de l’Opéra de Paris, de la Cité du Vatican… Chaque fois, Max Armengaud nous propose des portraits des responsables de ces institutions, mais aussi des « obscurs » sans qui ces institutions ne fonctionneraient pas ; entre ces portraits, sont intercalés des photographies des lieux eux-mêmes…

Dans la deuxième Galerie du Château d’Eau, c’est toujours des portraits qui nous attendent mais avec une problématique tout à fait différente. Marion Gambin, dans son exposition « Nos vieux, jours heureux » nous propose un voyage en Arizona, aux Etats-Unis. Elle y a observé les communautés vivant dans les « Sun-Cities », ces petites villes construites dans le désert et exclusivement réservées aux retraités. Elle nous propose des clichés percutants mais sans affectation. Les détails des lieux nous permettent de situer les personnages photographiés dans leurs activités quotidiennes. Elles ont un caractère sociologique évident et sont un reflet assez terrible de notre époque… Ces clichés ne laissent pas indifférents, surtout devant la photo du four crématoire puisque certains « clients » demandent à être incinérés sur place…

marion-gambin

Expositions à voir jusqu’au 27 mars

Galeries du Château d’Eau

1 Place Laganne  – 31300 Toulouse

Ouvert du mardi au dimanche de 13 à 19h
fermé le 1er janvier, le 1er mai, le 25 décembre et le 14 juillet 2015.

Tél : 05.61.77.09.40

Entrée : 3,50 € | Réduit et groupes : 2 € | Gratuit – 18 ans et scolaires |Chèques cultures acceptés

LEILA ALAOUI, PHOTOGRAPHE – MICHEL TOURNIER, ECRIVAIN – GLENN FREY, FONDATEUR DES EAGLES – RIP

Hotel-California

Cette année 2016 commence indéniablement d’une manière désespérante… Encore trois morts, très différentes mais qui effacent des acteurs majeurs de la culture…

Leîla Alaoui était une jeune photographe reconnue dans le monde entier. Elle avait été blessée par balles vendredi soir à Ouagadougou, alors qu’elle se trouvait à la terrasse du café-restaurant Cappuccino . Transportée à l’hôpital, elle avait été opérée durant plusieurs heures. Victime de la barbarie,  elle restera dans les mémoires grâce à ses photographies…

Michel Tournier est mort à l’âge de 91 ans … Il restera pour beaucoup de collégiens l’auteur de « Vendredi ou les limbes du Pacifique » que l’on lisait et étudiait en classe. Il est aussi l’auteur du prix Goncourt 1970 « Le Roi des Aulnes ». Il avait été pressenti pour le prix Nobel de littérature… Sa mort m’a donné l’envie de relire ses livres…

Glenn Frey était le fondateur et le guitariste du groupe mythique « Eagles ». En 1976, il avait été rendu célèbre pour son solo sur le morceau « Hotel California » qui deviendra un morceau « culte »… Les Eagles ont dominé les charts américains dans les années 1970 et ont vendu 150 millions d’albums dans le monde. Glenn Frey est mort hier à New York à 67 ans…

Quelques accords des Eagles encore et toujours « Hotel California » !! « It’s a lovely place » !

LA MEILLEURE PHOTO 2015 SUR LE THÈME DE LA PAIX…

Esther

Aujourd’hui, juste une photo… Une photo symbolique par son sujet brûlant d’actualité, mais aussi une très belle photo, artistiquement !

En voici la légende :

Esther a 30 ans. Elle est jeune maman d’une petite fille, qu’elle a acceptée et accueillie dans sa vie, née d’un viol.  Dans le quotidien de la guerre, elle aimerait pouvoir compter sur les hommes, en particulier les militaires, pour la protéger, qu’elle puisse élever sa fille et lui offrir un avenir meilleur.

La photographe Patricia Willocq a reçu pour cette photo, le prix  Alfred Fried 2015 pour « la meilleure photo au monde sur le thème de la paix » au Parlement autrichien. Le prix lui a été remis par le prix Nobel de la paix Kailash Satyarthi.

Cette image s’inscrit dans un projet photographique baptisé « Look at me, I am beautiful », sur les femmes survivantes de violences sexuelles à Goma, dans l’Est du Congo. Il est né pour soutenir l’ONG HOLD DRC.