Archive pour février 2017

DONNA LEON – MORT EN TERRE ÉTRANGÈRE – SUSPENSE A VENISE…

mort-en-terre-etrangereMort en terre étrangère (Death in a Strange Country, dans l’édition originale en anglais) est un roman policier américain de Donna Leon publié en 1993. C’est le deuxième roman de la série mettant en scène le personnage de Guido Brunetti, le commissaire vénitien, enquêteur hors pair….

Comme toujours chez Donna Leon (écrivaine américaine qui vit à Venise), la Cité des Doges tient lieu de décor au roman… Elle est même plus que le décor, elle est un personnage du livre.

L’histoire semble classique mais ne l’est pas vraiment :

Le cadavre d’un jeune homme est repêché à l’aube dans un canal de Venise. Après examen du corps par le médecin légiste, tout laisse penser que le mort a été victime d’une agression crapuleuse, sans toutefois que le commissaire Guido Brunetti en soit convaincu. Il s’avèrera que la victime est un sergent médecin de l’armée américaine, stationné sur la base de Vicence, à une soixantaine de kilomètres de Venise.

Parallèlement, Brunetti est chargé d’enquêter sur un curieux cambriolage ayant eu lieu dans la demeure d’un riche homme d’affaires, sans qu’un lien puisse être fait entre les deux enquêtes, sauf dans l’intuition du commissaire.

Après le meurtre initial, d’autres victimes viendront compliquer la situation, tout en l’éclaircissant dans l’esprit de l’enquêteur, tandis que diverses strates de la société italienne sont impliquées dans un complot visant à la dissimulation d’un vaste trafic de déchets toxiques.

Un roman qui se lit avec grand plaisir et où le personnage du commissaire Brunetti prend de l’ampleur… Comme c’est le cas avec ces personnages récurrents, on aime à connaître ses goûts, sa famille, ses forces et ses faiblesses… La série de ses enquêtes comptant une vingtaine de titres, on peut lui donner facilement  rendez-vous pour une prochaine aventure !

Publicités

LA REPRISE DU DIMANCHE – STEPHAN EICHER & THE WAILERS – NO WOMAN NO CRY

eicherUne reprise pleine de  surprises et d’une très grande qualité… Sur le plateau de Taratata, en 1997 (il y a presque 20 ans !) , Stephan Eicher reprend « No woman, no cry » une chanson de 1975 de Bob Marley; et pas avec n’importe qui ! Avec « The Wailers », le groupe de Bob Marley… On sent presque l’âme du grand Bob se poser sur la chanson… Et puis, vers la fin, des invités surprises arrivent, je vous laisse la surprise.. Séquence frissons assurée !!

NOMINATIONS AUX CESARS 2017

cesarsCe soir, c’est la fête du Cinéma Français… Enfin, on aimerait bien que cela soit la fête du cinéma français… Ou tout simplement le fête du cinéma… Mais, hélas, à la lecture des « nominés », on n’est guère enthousiasmé… On est loin du cinéma de Tarantino ou de Scorsese… Alors, encore une soirée bien ennuyeuse, rythmée par des gags lourdingues… Bon, voilà la liste des nominations, à vous de choisir vos favoris.

Meilleur film

  • Divines de Houda Benyamina
  • Elle de Paul Verhoeven
  • Frantz de François Ozon
  • Les Innocentes d’Anne Fontaine
  • Ma Loute de Bruno Dumont
  • Mal de pierres de Nicole Garcia
  • Victoria de Justine Triet

Meilleur réalisateur

  • Houda Benyamina pour Divines
  • François Ozon pour Frantz
  • Bruno Dumont pour Ma Loute
  • Anne Fontaine pour Les Innocentes
  • Xavier Dolan pour Juste la fin du monde
  • Nicole Garcia pour Mal de pierres
  • Paul Verhoeven pour Elle

Meilleur acteur

  • François Cluzet pour le rôle du docteur Werner dans Médecin de campagne
  • Pierre Deladonchamps pour le rôle de Mathieu dans Le Fils de Jean
  • Nicolas Duvauchelle pour le rôle d’Eddie dans Je ne suis pas un salaud
  • Fabrice Luchini pour le rôle d’André Van Peteghem dans Ma Loute
  • Pierre Niney pour le rôle d’Adrien Rivoire dans Frantz
  • Omar Sy pour le rôle de Rafael Padilla dans Chocolat
  • Gaspard Ulliel pour le rôle de Louis dans Juste la fin du monde

Meilleure actrice

  • Judith Chemla pour le rôle de Jeanne Le Perthuis des Vauds dans Une vie
  • Marion Cotillard pour le rôle de Gabrielle dans Mal de pierres
  • Virginie Efira pour le rôle de Victoria Spick dans Victoria
  • Marina Foïs pour le rôle de Constance dans Irréprochable
  • Isabelle Huppert pour le rôle de Michèle Leblanc dans Elle
  • Sidse Babett Knudsen pour le rôle d’Irène Frachon dans La Fille de Brest
  • Soko pour le rôle de Loïe Fuller dans La Danseuse

Meilleur acteur dans un second rôle

  • Gabriel Arcand pour le rôle de Pierre dans Le Fils de Jean
  • Vincent Cassel pour le rôle d’Antoine dans Juste la fin du monde
  • Vincent Lacoste pour le rôle de Sam dans Victoria
  • Laurent Lafitte pour le rôle de Patrick dans Elle
  • Melvil Poupaud pour le rôle de Vincent dans Victoria
  • James Thierrée pour le rôle de George Foottit dans Chocolat

Meilleure actrice dans un second rôle

  • Nathalie Baye pour le rôle de Martine dans Juste la fin du monde
  • Valeria Bruni Tedeschi pour le rôle d’Isabelle Van Peteghem dans Ma Loute
  • Anne Consigny pour le rôle d’Anna dans Elle
  • Déborah Lukumuena pour le rôle de Maimouna dans Divines
  • Mélanie Thierry pour le rôle de Gabrielle dans La Danseuse

Meilleur espoir masculin

  • Jonas Bloquet pour le rôle de Vincent dans Elle
  • Damien Bonnard pour le rôle de Léo dans Rester vertical
  • Corentin Fila pour le rôle de Tom dans Quand on a 17 ans
  • Kacey Mottet-Klein pour le rôle de Damien dans Quand on a 17 ans
  • Niels Schneider pour le rôle de Pier Ulmann dans Diamant noir

Meilleur espoir féminin

  • Oulaya Amamra pour le rôle de Dounia dans Divines
  • Paula Beer pour le rôle d’Anna dans Frantz
  • Lily-Rose Depp pour le rôle d’Isadora Duncan dans La Danseuse
  • Noémie Merlant pour le rôle de Sonia dans Le ciel attendra
  • Raph pour le rôle de Billie Van Peteghem dans Ma Loute

Meilleur scénario original

  • Romain Compingt, Houda Benyamina et Malik Rumeau pour Divines
  • Sólveig Anspach et Jean-Luc Gaget pour L’Effet aquatique
  • Sabrina B. Karine, Alice Vial, Pascal Bonitzer et Anne Fontaine pour Les Innocentes
  • Bruno Dumont pour Ma Loute
  • Justine Triet pour Victoria

Meilleure adaptation

  • David Birke pour Elle, d’après le roman Oh… de Philippe Djian
  • Séverine Bosschem et Emmanuelle Bercot pour La Fille de Brest, d’après le livre Mediator 150 mg : combien de morts ? de Irène Frachon
  • François Ozon pour Frantz, d’après la pièce de théâtre L’Homme que j’ai tué de Maurice Rostand
  • Céline Sciamma pour Ma vie de Courgette, d’après le roman Autobiographie d’une courgette de Gilles Paris
  • Nicole Garcia et Jacques Fieschi pour Mal de pierres, d’après le roman Mal de pierres ((it) Mal di pietre) de Milena Agus
  • Katell Quillévéré et Gilles Taurand pour Réparer les vivants, d’après le roman Réparer les vivants de Maylis de Kerangal

Meilleurs décors

  • Jérémie D. Lignol pour Chocolat
  • Carlos Conti pour La Danseuse
  • Michel Barthélémy pour Frantz
  • Riton Dupire-Clément pour Ma Loute
  • Katia Wyszkop pour Planetarium

Meilleurs costumes

  • Anaïs Romand pour La Danseuse
  • Pascaline Chavanne pour Frantz
  • Catherine Leterrier pour Mal de pierres
  • Alexandra Charles pour Ma Loute
  • Madeline Fontaine pour Une vie

Meilleure photographie

  • Stéphane Fontaine pour Elle
  • Pascal Marti pour Frantz
  • Caroline Champetier pour Les Innocentes
  • Guillaume Deffontaines pour Ma Loute
  • Christophe Beaucarne pour Mal de pierres

Meilleur montage

  • Loïc Lallemand et Vincent Tricon pour Divines
  • Job ter Burg pour Elle
  • Laure Gardette pour Frantz
  • Xavier Dolan pour Juste la fin du monde
  • Simon Jacquet pour Mal de pierres

Meilleur son

  • Brigitte Taillandier, Vincent Guillon et Stéphane Thiébaut pour Chocolat
  • Jean-Paul Mugel, Alexis Place, Cyril Holtz et Damien Lazzerini pour Elle
  • Martin Boissau, Benoît Gargonne et Jean-Paul Hurier pour Frantz
  • Jean-Pierre Duret, Syvlain Malbrant et Jean-Pierre Laforce pour Mal de pierres
  • Marc Engels, Fred Demolder, Sylvain Réty et Jean-Paul Hurier pour L’Odyssée

Meilleure musique originale

  • Gabriel Yared pour Chocolat
  • Ibrahim Maalouf pour Dans les forêts de Sibérie
  • Anne Dudley pour Elle
  • Philippe Rombi pour Frantz
  • Sophie Hunger pour Ma vie de Courgette

Meilleur premier film

  • Cigarettes et Chocolat chaud de Sophie Reine
  • La Danseuse de Stéphanie Di Giusto
  • Diamant noir de Arthur Harari
  • Divines de Houda Benyamina
  • Rosalie Blum de Julien Rappeneau

Meilleur film d’animation

  • La Jeune Fille sans mains de Sébastien Laudenbach
  • Ma vie de Courgette de Claude Barras
  • La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit

Meilleur film documentaire

  • Dernières nouvelles du cosmos de Julie Bertucelli
  • Merci Patron ! de François Ruffin
  • Fuocoammare, par-delà Lampedusa de Gianfranco Rosi
  • Swagger d’Olivier Babinet
  • Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier

Meilleur film étranger

  • Baccalauréat de Cristian Mungiu • Drapeau de la Roumanie Roumanie
  • La Fille inconnue de Jean-Pierre et Luc Dardenne • Drapeau de la Belgique Belgique
  • Juste la fin du monde de Xavier Dolan • Drapeau du Canada Canada
  • Aquarius de Kleber Mendonça Filho • Drapeau du Brésil Brésil
  • Manchester by the Sea de Kenneth Lonergan • Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Moi, Daniel Blake de Ken Loach • Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  • Toni Erdmann de Maren Ade • Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Meilleur court métrage

  • Après Suzanne de Félix Moati
  • Au bruit des clochettes de Chabname Zariab
  • Chasse royale de Lise Akoka et Romane Gueret
  • Maman(s) de Maïmouna Doucouré
  • Vers la tendresse d’Alice Diop

Meilleur court métrage d’animation

 

  • Café froid de François Leroy et Stéphanie Lansaque
  • Celui qui a deux âmes de Fabrice Luang-Vija
  • Journalanimé de Donato Sansone
  • Peripheria de David Coquard-Dassault

 

LANA DEL REY – LOVE – UNE BONNE SURPRISE AU COEUR DE L’HIVER…

loveAprès une absence médiatique assez longue (un an !!), Lana Del Rey revient par surprise avec un nouveau single, « Love »… Surprise, sauf pour les habitants de Los Angeles qui avaient été prévenus par affiche… Son dernier album date de septembre 2015, depuis elle a fait des concerts et travaillé à un nouvel album qui serait bouclé. Entre l’affiche et cette ballade romantique, on a une petite idée du style que devrait prendre celui-ci : délicieusement rétro !! En attendant, la chanteuse est annoncée en concert à Paris cet été, à la première édition en France du Lollapalooza, festival prévu les 22 et 23 juillet sur la pelouse de l’hippodrome de Longchamp.

 

LA REPRISE DU DIMANCHE – AL JARREAU & CLAUDE NOUGARO – AMSTRONG

claude-nougaro-et-al-jarreau

Al Jarreau nous a quitté cette semaine… Alors ce dimanche, en hommage à ce grand chanteur et musicien, voici une reprise de « Amstrong » de Claude Nougaro…

NEW YORK SOUS LA NEIGE…

flat_iron

Un cadeau ce jeudi matin : une photo de New York City sous la neige… Plus précisément, le Flat Iron Building photographié le 10 février, il y a quelques jours… Une photo pour oublier quelques instants le nouveau président américain et ses turpitudes… Une photo pour oublier l’actualité, toujours si morose… Une photo pour vous / nous donner envie de marcher sous / dans la neige dans cette ville que j’adore…

 

logoEt toujours Usa Sur Mesure pour vous aider à préparer un voyage, un séjour, un road-trip aux USA… N’hésitez pas à me contacter…

Pour se connecter au site: c’est ici !!!

 

 

 

 

LA REPRISE DU DIMANCHE -NINA SIMONE – NE ME QUITTE PAS

nina_simoneUne immense chanson de Jacques Brel; une immense chanteuse, Nina Simone, cela donne une immense reprise qui date de 1965 mais qui n’a pas pris une ride… Bon dimanche !