Archive for the ‘ rayon gastronomie ’ Category

RESTAURANT O PHO – TOULOUSE

opho

Un restaurant vietnamien tout à fait extraordinaire, hors normes ! Je pense que c’est le meilleur que j’ai essayé à Toulouse ! Tout est fin et préparé dans le restaurant (c’est à dire qu’il n’y a pas de surgelés ou de sauces lyophilisées !!); les saveurs sont exceptionnelles et ne peuvent être comparées à un restaurant « chinois » ordinaire. Ici on mange  des plats cuisinés et parfaits, par exemple, la soupe, le « pho », du nom du restaurant, délicieuse et copieuse : des nouilles, du bœuf…un délice. Et que dire de l’accueil, tout simplement parfait; gentillesse, compétence; tous les plats sont présentés et expliqués par le patron, nous avons même appris que le « pho » venait du mot « pot-eu-feu »…

Pour conserver ces qualités, la carte  comporte très peu de plats mais ils sont tous à essayer !!

A recommander pour manger vietnamien « autrement » !

PHO2

pho_boeuf

Infos Pratiques

Adresse : 60 bd de Suisse 31200 Toulouse
Téléphone : 05 61 62 17 67

Horaires : du lundi au dimanche : 12:0013:30  / 19:3022:00

Menus  (à midi) :

 entrée + plat ou plat + dessert  13,00 €
 entrée + plat + dessert  15,50 €
Publicités

RECETTE – KEY LIME PIE – TARTE AU CITRON MERINGUEE

key_lime_pie

Alors tout d’abord une précision : cette recette est la recette de la « Key Lime Pie »,  recette américaine de la tarte aux citrons, recette de Floride pour être plus précis ! Ce n’est donc pas tout à fait la recette « classique » de tarte aux citrons… Le « key lime » est un citron poussant principalement dans les Keys en Floride. Il est plus acide que le citron jaune; ici, bien sûr, on ne peut pas en trouver, mais on peut le remplacer par des citrons verts. L’originalité et le goût de cette tarte vient de l’utilisation de ce « key lime » mais surtout du lait concentré… Je préfère cette recette car le lait concentré compense l’acidité du citron et apporte un moelleux délicieux.

RECETTE

Pour 6 personnes – Préparation : 20 mn – Cuisson : 35 mn  – Réfrigération : 2h00 (au moins)

INGREDIENTS

  • 150 de biscuits sablés (bretons ou anglais)
  • 6 oeufs
  • 40 g de sucre en poudre
  • 40 g de cassonade
  • 60 g de beurre fondu
  • 50 cl de lait concentré (une grosse boîte)
  • zestes de citron vert
  • 20 cl de jus de citron vert + citron jaune
  • une cuillère à soupe de sucre glace (facultatif)
  • moule à tarte 20-25 cm de diamètre

PREPARATION

  • Préchauffer le four à 180° (th 6)
  • Broyer les biscuits (robot); les mélanger au beurre fondu + la cassonade. En tapisser le fond du moule puis mettre au frigo pendant environ 15 mn. Ensuite, précuire ce fond de tarte pendant 15 mn au four  et laisser refroidir. Laisser le four chauffer.
  • Dans un saladier mélanger au fouet  ‘ou mixer) : les jaunes d’œufs + les zestes de citron + lait concentré; continuer à battre 5 mn, la préparation doit s’épaissir. Ajouter le jus de citron en continuant à battre la préparation.
  • Verser cette crème sur le fond de tarte et faire cuire 20 min.
  • Pendant ce temps, battre les blancs en neige avec une pincée de sucre et une cuillère à soupe de sucre glace (facultatif) .
  • Sortir la tarte du four et étaler à la surface les blancs en neige; remettre au four en position grill pendant 5 min (les blans doivent dorer).
  • Laisser bien refroidir au frigo.

A TABLE AVEC LA MAFIA – 90 RECETTES ITALO-AMERICAINES

A-table-avec-la-mafia-hotel-du-cadran-parisA table avec la Mafia revendique l’attachement à la terre-patrie et à ses produits : huile d’olive, tomate, orange, piment, vin… De Palerme à Manhattan, du Parrain à Il était une fois en Amérique, autant de scènes cultes que de recettes mythiques, emblématiques d’une cuisine italo-américaine du partage, riche d’influences et fière de ses origines. Entre Marlon Brando et Al Pacino, déguisez les lasagnes de Mamma Corleone… tout simplement divines. Testez la pizza au pepperoni de Catherine Scorsese avec Robert De Niro : forcément la meilleure du monde ! A moins que les gnocchi, dans les bras d’Andy Garcia, n’aient votre préférence… Passer aux aveux grâce au chili con carne de Serpico ou au gril de Tony Soprano devient un doux supplice. Un petit déjeuner avec Robert De Niro ? Ou un dernier verre, rédempteur, avec Sharon Stone ? C’est du cinéma ? Du film à la réalité, ces 90 spécialités gastronomiques italo-américaines – révélées et testées pour vous par les plus grands acteurs – sont autant de bonus pour la réussite de vos repas de famille, tête-à-tête amoureux, pique-nique dans les collines, dîners entre amis… (4e de couverture). Un livre de Philippe de Folco & Claire Dixsaut

Un vrai livre de recettes mais qui est aussi un « beau » livre qui se lit et se feuillette avec un grand plaisir…On y retrouve tous les grands films où la mafia tient le rôle primordial et des recettes savoureuses; pour n’en citer que quelques-unes  (d’abord le film puis la recette)

  • CASINO – Muffins honnêtes de Robert de Niro
  • LES SOPRANO – Agneau au barbecue
  • LES AFFRANCHIS – Sandwich de l’Affranchi
  • L’ANNEE DU DRAGON – Travers de porc Mickey Rourke
  • IL ETAIT UNE FOIS EN AMERIQUE – Gâteau-cercueil de la Prohibition+
  • LE PARRAIN 1 – Les cailles d’Apollonia
  • SERPICO – Chili con carne des aveux spontanés
  • MEAN’S STREETS – Poulet au citron de chez Rao’s
  • LUCKY LUCIANO – Biscuits du curé discret
  • SCARFACE – Pina Colada de Tony Montana

J’espère que cette liste vous a mis l’eau à la bouche… Ou l’envie de revoir ces classique… Je vais vous faire une proposition que vous n’allez pas pouvoir refuser (…) : la prochaine fois je vous offrirai une recette de ce livre… Mais laquelle ?

Bon appétit !

GASTRONOMIE – RECETTE – MELANZANE ( GRATIN D’AUBERGINES )

???????????????????????????????

Aujourd’hui : cadeau ! Une recette familiale transmise de génération en génération.. Une recette italienne bien sur, vu mes origines…Une recette pas très légère (!) mais délicieuse… A vos casseroles !

MELANZANE

INGRÉDIENTS (pour 4 personnes)

  • Aubergines : 1 kg
  • Tomates pelées : 1 grosse boîte
  • Lardons : 250g
  • Viande hachée : 500 g
  • Chair à saucisse : 500 g
  • Oignons : 2
  • Farine : 2 cuillère à soupe
  • Lait
  • Beurre : 30 g
  • Muscade en poudre
  • Herbes aromatiques : origan, thym, laurier, basilic…
  • Huile d’olive
  • Parmesan râpé (attention du VRAI parmesan !) 60 g

Cette recette demande trois préparations différentes :

Sauce tomate : hacher, pas trop finement, les oignons, les faire revenir dans une poêle ou un faitout jusqu’à coloration, saupoudrer avec les herbes  (à vous de choisir dans votre stock d’herbes de Provence !) y ajouter les lardons puis les deux viandes; lorsque la cuisson a bien commencé on peut ajouter les tomates pelées. Il faut laisser cuire au moins 45 minutes. Réserver.

???????????????????????????????

Aubergines : les peler puis les tailler en tranches assez épaisses (5 à 8 mm); ensuite il faut les « frire » à l’huile d’olive, deux solutions, si vous avez une friteuse, on peut l’utiliser et les faire frire jusqu’à obtention d’une couleur mordorée, sinon il faut le faire à la poêle avec la même cuisson (c’est beaucoup plus long !). Ensuite, les réserver sur une feuille de papier absorbant.

???????????????????????????????

Béchamel : Faire fondre le beurre dans une casserole; ajouter la farine en pluie en remuant avec un fouet. Lorsque le mélange est bien homogène (sans grumeau !!) verser le lait (froid) doucement et régulièrement en continuant à fouetter doucement. Assaisonner (sel, poivre, muscade) et laisser prendre. On peut rajoute du parmesan râpé dans la béchamel…c’est prêt !

???????????????????????????????

Ensuite vient le « montage » de la recette. Il vous faut un plat à four de dimension moyenne.

On commence par une couche d’aubergines bien serrées pour ne pas laisser d’interstices entre elles; puis on continue par une couche de sauce tomate, on recommence par une couche d’aubergine puis sauce tomate. Enfin on met une couche de béchamel et on saupoudre de parmesan râpé.

Mettre au four bien chaud (180°) pendant 30 minutes.

Et…régalez-vous !!!

???????????????????????????????

RESTAURANT « AU GAI PECHEUR » – TOULOUSE

  restaurant-toulouse-au-gai-pecheur0

Une vraie bonne adresse pour bien manger dans une super ambiance  ! Le lieu est convivial, bien décoré… La patronne, Amande, vous reçoit avec le sourire… Et la cuisine est inventive et délicieuse…que demander de plus ? Je vous ai mis ci-dessous un extrait de la carte car elle est vraiment exceptionnelle. Pour ma part, j’ai goûté l’œuf en cocotte au foie gras puis les ris de veau :  c’était délicieux ! Il faut dire que les abats sont la marque de fabrique du chef.

Péchés d’envie

– Le fameux œuf cocotte au foie gras 7€
– Pied de cochon pané cacahouètes et pignons 7€
– Zampones (petits farcis servi à  l’italienne sur son lit de crème de moutarde) 7  €
– Tête de veau ravigote 8€
– La bricole qui varie  ( Salade tiède de rougets tièdes, os à moelle et ses tartines grillées, le lendemain de Pot au Feu…) 5 à 9€
 
 Péchés de luxure
– Pigeon roti et son jus corsé aux truffes 24€
– L’entrecôte qui suit l’appétit 16€ ou 20€
– La queue de boeuf façon rossini et son écrasé de pomme de terre 20€
– Poisson du jour (queue de lotte, filet de daurade,…) 17€
– L’araignée de cochon fondante et savoureuse 16€
– La suggestion Canaille du jour (ris de veau sauce aux morilles, pieds de cochons farcis au foie gras et aux cèpes, joues de cochons confites, cervelle d’agneau,…) 22€
 
 Péchés de gourmandise
– Tarte aux citrons meringuée, l’entremets framboises fraiches mousse pistache,
– Volcan au chocolat,… 6€
gai_pecheur
Coordonnées :
67 route d’Albi
05 61 63 66 17
Horaires :
lundi, mardi & mercredi : 10h00 – 15h30
jeudi & vendredi : 10h00 – 15h30 / 18h30-00h00
samedi & dimanche : fermé

JULIE SCHWOB – YES WE COOK – RECETTES MADE IN USA

Yes-we-cook

Embarquement immédiat pour un voyage gourmand au cœur des Etats-Unis !

50 recettes faciles et familiales à réaliser très facilement.

Depuis que j’ai acheté ce livre je m’en sers régulièrement car il est très simple et ne demande pas des ingrédients introuvables en France. Le plus de ces recette est une petite « histoire » de celle-ci racontant ses origines, ses variantes…

Souvent l’on croit que la cuisine américaine se limite aux fast food et leurs burgers ou aux pizzas… Cela est faux bien entendu, chaque région des Etats Unis ayant ses particularités et ses spécialités. Ce livre en est l’illustration.

Mes recettes préférées :

  • New York Cheesecake : parmi toute les recettes de cheesecake c’est une des plus simples et des plus savoureuses
  • Chicago Caesar Salad : là aussi on l’a mangé selon de multitudes des recettes ! Ici , elle est traditionnelle et bonne.
  • Key Lime Pie : LA tarte au citron de Floride à base de Key Lime, le citron vert de Floride. Différente de notre tarte au citron traditionnelle, l’appareil est à base de lait concentré sucré…
  • Pecan Pie : une recette de Louisiane où poussent les pécaniers; encore une tarte mais assez extraordinaire puisque les noix de pécan baignent dans un mélange de sirop d’érable, d’œufs et de miel… Délicieux !!
  • Jambalaya : encore une recette de Louisiane à base de riz auquel on ajoute des crevettes, du jambon, de la saucisse épicée (style chorizo) et quelques légumes sans oublier  les épices du « sud »…En quelque sorte, le risotto de la Nouvelle Orléans !
  • Baltimore Crab Cake : originaire de la baie de Chesapeake à côté de Baltimore où les crabes pullulent…Des gâteaux de crabe, donc, pour une entrée très originale. Ici, le plus difficile est de trouver les crabes !
  • Boston Clam Chowder : une soupe ou plutôt une « chaudrée » selon la traduction littérale ! A base de palourdes (ou de coques), une soupe épaisse et onctueuse car aux coques on rajoute, entre autres, du lard et de la crème fraîche…

ENJOY YOUR MEAL !!

 

GASTRONOMIE – RESTAURANT LE CHEVILLARD – TOULOUSE

le chevillard

Ici ce n’est pas un restaurant à recommander aux végétariens ! D’ailleurs tout est dit dans son  nom : le chevillard est un grossiste en boucherie ! On vient donc ici pour manger de la viande !! Tout d’abord l’ambiance : chaleureuse et simple. Bien avant que ce terme ne soit inventé, le chevillard pratiquait la « bistronomie », on mange sur des nappes à carreaux, dans une ambiance décontractée. Mais le plus important est dans l’assiette, de la viande sous toutes ses formes : côte de veau à l’os, pieds de porc panés, cassolette d’andouillette à l’ancienne, pot au feu, entrecôtes… Et surtout, selon moi, le top du restaurant : la côte de boeuf ! Il faut la commander pour deux personnes et c’est un véritable régal; de la viande tendre et savoureuse et cuite exactement comme on l’a demandé !

Leur menu est aussi très bien équilibré (mais attention à l’overdose !).
En été, on peut manger sur la terrasse, petit plus, mais bien agréable !
Si vous avez encore faim au dessert, je vous recommande les profiteroles… (oui ici on ne fait pas dans le léger, léger…)

Question tarifs, ce n’est pas donné, mais la qualité a un prix ! Par exemple la côte de bœuf coûte une cinquantaine d’euros…

Dernier point, mais important; les serveurs sont adorables, toujours à l’écoute et conseillent parfaitement sur les menus, les cuissons, l’origine des viandes.

Le Chevillard

4 boulevard du Maréchal Leclerc, 31000 Toulouse

05 61 21 32 02