Archives de mars 2017

BOB DYLAN – TRIPLICATE – UN TRIPLE ALBUM EN ATTENDANT LE PRIX NOBEL…

Juste avant de se rendre à Stockholm pour recevoir son prix Nobel de littérature, Bob Dylan nous surprend encore en sortant un triple album de reprises, « Triplicate ».

Après Shadows in the Night en 2015 et Fallen Angels l’année suivante, Bob Dylan poursuit son exploration du Great American Songbook sur Triplicate, qui sort ce 31 mars, un des disques les plus impressionnants de sa carrière. Connu comme auteur-compositeur depuis plus de cinquante ans, Bob Dylan, ici, nous montre toutes ses qualités de chanteur… Sa voix éraillé illustre parfaitement ces standards de la musique américaine des années 30 à 50. On y retrouve des reprises d’artistes tels que Frank Sinatra, Bing Crosby ou encore Harold Hupfield.

Une plongée dans son enfance et son adolescence pour le roi du folk, plongée qui nous ravit, encore et toujours !!

 

WATERMELON SLIM – PICK UP MY GUIDON – DU BLUES, ENCORE DU BLUES, TOUJOURS DU BLUES

Une découverte assez extraordinaire ce week-end : Watermelon Slim ! Un bluesman américain qui joue de la guitare et de l »harmonica Il est emblématique de ce blues du delta du Mississipi, le blues des origines !! Il va sortir un nouvel album le mois prochain, « Golden Boy », mais je ne résiste pas à vous faire écouter un extrait de ce futur album… On en reparle très vite !!!

LA REPRISE DU DIMANCHE – JOAN JETT – I LOVE ROCK N’ ROLL

Aussi étonnant que cela puisse paraître,  » I love rock n’ roll » de Joan Jett est une reprise… On peut dire qu’en reprenant ce titre, du groupe britannique Arrows, Joan Jett a eu du flair, à l’inverse des 23 maisons de disques qui ont refusé de la produire. Sa version plus pêchue et plus punk parvient à faire briller un joyau, passé jusque-là inaperçu. En 1982, son titre se hisse pendant sept semaines en tête des ventes, avant de s’imposer, aujourd’hui, comme un morceau d’anthologie dans l’histoire du rock.

CHUCK BERRY EST MORT A 90 ANS … LE ROCK ROLL EST EN DEUIL..

Chuck Berry est mort… Comme toutes les légendes, on ne savait plus bien si il était encore vivant…

Charles Edward Anderson Berry, dit Chuck Berry, né à Saint-Louis (Missouri) le 18 octobre  était un guitariste, chanteur, auteur-compositeur américain et un des pionniers de la musique rock‘n’roll.

Avec les chansons comme Maybellene (1955) , Roll Over Beethoven (1956), Rock and Roll Music (1957) et Johnny B. Goode (1958), Chuck Berry a développé le « Rhythm & Blues » de son temps en y apportant des éléments distinctifs de ce qui deviendra le « Rock’n’Roll » .

Son plus grand tube « Johnny B. Goode » a été repris par de multiples artistes…

Alors RIP, Chuck, nous, on écoute du rock, du vrai !!

PAULA HAWKINS – LA FILLE DU TRAIN – SUSPENSE FERROVIAIRE…

Tout d’abord, il faut dire qu’il est très difficile de définir le genre précis de ce roman… Esr-ce un roman policier classique où l’on traque le coupable ? Est-ce un thriller où l’on tente d’échapper à un tueur particulièrement sadique ? C’est un peu des deux mais c’est surtout un formidable exercice d’écriture, un peu vain, mais formidable ! En effet, dès le début l’auteur prend un malin plaisir à brouiller les pistes… Elle nous présente l’histoire façon puzzle (!!!), les chapitres se succédant dans une sorte de cyclone littéraire…Le point de vue du narrateur change donc à chaque division du livre, trois « héroïnes », Rachel, Megan et Anna se succédant pour raconter un moment, une action, une scène.  La narration chronologique est aussi explosée et demande une attention soutenue… L’histoire est finalement assez classique :

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte.
Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Bizarrement,  on est immédiatement séduit par cette forme de récit… je dis bizarrement car on a du mal à cerner ce qui séduit dans cette écriture… On est séduit et on a du mal à lâcher ce livre, une fois que l’on a commencé… On sera un peu déçu par la fin du livre et la révélation du coupable… Mais ce qui restera de cette lecture, ce sera finalement le portrait, très réussi, de ces trois femmes, Rachel, Megan et Anna, trois figures, trois caractères, différentes et semblables dans leur lutte contre une société patriarcale…

 

LA REPRISE DU DIMANCHE – JULIEN DORE – MOI, LOLITA

Encore Julien Doré… Mais quand on parle de reprises, on ne peut ignorer celle-ci… C’était lors de l’émission « Nouvelle Star », il y neuf ans… Julien Doré était encore inconnu, mais n’allait pas les rester longtemps.. Grâce d’ailleurs, entre autres, à cette reprise du tube d’Alizée…

Ah, au fait, le jeu peut-être interactif… N’hésitez pas à me proposer votre reprise préférée en commentaire… j’en parlerai dans une futur post…

VANESSA PARADIS & OREN LAVIE – DID YOU REALLY SAY NO – CLIP

Vanessa Paradis, de retour, en chanson ! En chanson et en duo avec le chanteur israélien Oren Lavie. Peu connu en France, il va sortir son deuxième album, « Bedroom Crimes », en mai prochain.

Encore peu connu en France, Oren Lavie est un artiste touche-à-tout et à l’âme nomade, passé par Berlin, New-York et vivant actuellement à Tel Aviv. A la fois auteur, compositeur, producteur, metteur en scène, auteur et réalisateur de clip, Oren a sorti un premier album en 2009.

Le clip est magnifique, la musique envoutante, à écouter et regarder pour bien commencer le week-end…