Archives de janvier 2013

Phillippe LABRO : Mon Amérique

50 portraits de légendes, 50 comme les 50 étoiles du drapeau américain, 50 comme les 50 états des USA…  50 américains qui ont marqué l’histoire : hommes politiques, musiciens, écrivains, sportifs, cinéastes, acteurs… Comme le disait John Ford : « Si la légende est plus belle que la réalité, ici on imprime la légende » !

Ce livre est un « beau livre », dans tous les sens du terme ; les photos sont très bien choisies et souvent inédites… Les textes sont de Philippe Labro, là aussi un gage de qualité ; les textes entre journalisme et littérature. Des textes qui font la part belle à la « légende » justement.

Les  portraits, classés par ordre alphabétique, nous permettent de (re)découvrir :

Woody Allen, Louis Armstrong, Chuck Berry, Marlon Brando, Johnny Cash, Bob Dylan, William Faulkner, John Ford, Ernest Hemingway, Katharine Hepburn, Edward Hopper, John Fitzgerald Kennedy, Stanley Kubrick, Abraham Lincoln, Marilyn Monroe, Robert de Niro, Rosa Parks, Elvis Presley, Franck Sinatra, John Steinbeck, Orson Welles, Tom Wolfe, Franck Lloyd Wright…

Liste non exhaustive !!

Un livre cadeau, un livre à offrir ou à s’offrir ou comme moi à se faire offrir…

labro

Edward Hopper au Grand Palais à Paris

Une rétrospective Edward Hopper au Grand Palais à Paris : plutôt « la » rétrospective Hopper !   hopper

Edward Hopper est ce peintre américain dont peu de gens connaissent le nom mais reconnaissent au moins un de ces tableaux. C’est le cas de « Nighthawks » qui figure sur l’affiche de l’exposition…

Alfred Hitchcock, Wim Wenders, David Lynch (pour ne citer qu’eux) ont utilisé les « cadrages » des tableaux d’Hopper dans leurs films ; ainsi la maison de « Psychose » est-elle la reproduction exacte d’un tableau de 1925 « House by the railroad »

maison_psychose

Des personnages souvent seuls, livrés à eux-mêmes dont l’activité reste énigmatique….Beaucoup de choses ont été dites/écrites : le peintre de la solitude, le peintre de l’Amérique mélancolique, un peintre néoréaliste sinon hyperréaliste  mais qui laisse place au fantastique, le peintre de la relation extérieur/intérieur… mais, finalement l’intérêt, la force des tableaux d’Hopper n’est pas là… Elle réside plutôt dans ce qui n’est pas peint sur le tableau, ce qui n’est pas réalisé lorsque le tableau est achevé. Dans « Nighthawks » par exemple : que font ces personnages accoudés dans ce bar la nuit ?

Dans un autre, on se demande si ces personnages semi-allongés dans des transats attendent un avion, regardent un coucher de soleil, se reposent dans un sanatorium.

hopper5

Chacun peut avoir son interprétation, chacun y projette son imaginaire. Et finalement, ne serait ce pas là que réside le secret des tableaux d’Hopper ? Ses tableaux ne nous laissent pas indifférents, ils nous parlent et parlent même à notre inconscient qui analyse et interprète selon les codes de chacun.

Si vous êtes à Paris, cette rétrospective est prolongé jusqu’au 4 février : profitez-en !!

La visite, que j’ai eu la chance de faire en octobre, permet d’avoir une vision vraiment complète de l’œuvre d’Hopper ; de plus le regroupement de tous ces tableaux venant de collection et de musées différents est une chance unique. L’émotion est au rendez-vous et rien ne vaut  le contact réel et « physique » avec ces œuvres !

hopper1     hopper3     hopper2

Lane Road, 1956     hopper7    hopper8

Appaloosa : le film !

Un western, oui mais de 2008 !

Un western, oui mais réalisé par ED Harris ! (L’étoffe des héros)

Un western, oui mais avec une distribution étincelante : Ed Harris, Viggo Mortensen, Renée Zellwegger, Jeremy Irons…

Un western dans la plus pure tradition des westerns de la « grande époque », celle de John Ford bien sûr !

De la musique à l’histoire en passant par le scénario et les personnages, nous voilà replongés dans la conquête de l’Ouest…

Des méchants, des gentils, une romance… What else ?

Le seul reproche que l’on pourrait  me faire est de vous parler de ce film aujourd’hui, alors qu’il a été diffusé à la télé dimanche soir… Mais les plus malins trouveront comment le voir sur Internet…

appaloosa

Gordon Zola : les aventures de Saint Tin et de son ami Lou

La semaine dernière, en sortant de mon hôtel, rue Daguerre à Paris, j’ai rencontré Gordon Zola…

Tout d’abord j’ai repéré, dans la vitrine d’une librairie, ce qui semblait être des éditions de poche de Tintin, puis j’ai été fort étonné des titres que je lisais :

Les pies jouent de la castagnette ( Les bijoux de la Castafiore)

L’ascète boude le cristal ( Les sept boules de cristal)

L’affaire tourne au sale ( L’affaire Tournesol)

Train train au Congo (Tintin au Congo)

Les six gardes du Phares Amon  (Les cigares du pharaon)   etc…

Et alors j’ai compris grâce aux coupures de presse collées sur la vitrine… Gordon Zola (l’auteur) avait décidé de donner un fils à Tintin, Saint Tin, et d’écrire ses aventures policières et parodiques : les aventures de Saint Tin et de son ami Lou (un perroquet !!). A terme tous les albums de Tintin seront parodiés; aujourd’hui il en existe 18.

Je suis reparti avec « Le crado pince fort » (Le crabe aux pinces d’or) dédicacé par Gordon Zola  ; j’ai commencé à le lire… De l’humour, de l’écriture, des personnages décalés, cela semble bien parti !

Image

Pour voir toute la collection et pourquoi pas commander : cliquez !!

Alela Diane

Pour ce premier post, un peu de douceur et de calme dans ce monde de brutes…

Alela Diane est une chanteuse américaine californienne qui chante « en famille » ( avec ses frères et son mari…), tout cela donne un « folk » de très bonne qualité, néofolk comme l’a qualifié les Inrocks…

A écouter sans modération…

Ci-dessous la pochette de son dernier album (2011) : un bijou !!

alela

Pour écouter et voir ses clips, suivez ce lien :

http://www.aleladiane.com/videos/

bienvenue à la petite quincaille

Dans les rayons d’une quincaillerie, on peut trouver des outils, de la peinture, des clous, des vis, du gaz, toutes sortes d’objets improbables.

Ici, dans les rayons de la petite quincaille, vous trouverez des posts sur le cinéma, la musique, la littérature, la photographie, la cuisine (et oui elle fait aussi partie de notre culture)….déconnectés ou pas du diktat de l’actualité.

Toujours un avis tranché sur les films, les séries, les chansons, les livres, les BD, les expos en attendant vos commentaires.

Photo 067