Posts Tagged ‘ leonardo di caprio ’

OSCARS 2016 – LE PALMARES – ENFIN, DI CAPRIO !!

di_caprio

Et voilà ! Comme prévu, Leonardo di Caprio a enfin été récompensé par un Osacr à  sa cinquième nomination… Il faut dire que sa prestation dans le film « The Revenant » était plus que convaincante ! Son réalisateur,  Alejandro González Iñárritu, a reçu l’Oscar du meilleur réalisateur, là aussi récompense entièrement justifiée ! Par contre, le meilleur film lui a échappé, et a été donné à « Spotlight », une sorte de thriller journalistique.. A noter, les six récompenses « techniques » attribuées à « Max Max, Fury Road ». Une petite déception pour moi, l’absence quasi-totale des « Huit Salopards » de Tarantino qui n’a obtenu que l’Oscar de la meilleure musique avec Ennio Morrricone, le survivant des western spaghettis… Alors, une différence avec les Césars, à vous de juger !!!

PALMARES 2016

(avec les liens des posts sur ce blog)

Meilleur scénario original : Spotlight

Meilleur scénario : The Big Short

Meilleure actrice dans un second rôle : Alicia Vikander pour The Danish Girl

Meilleurs costumes : Mad Max Fury Road

Meilleurs décors : Mad Max Fury Road

Meilleurs maquillages : Mad Max Fury Road

Meilleure photographie : The Revenant

Meilleur montage : Mad Max Fury Road

Meilleur montage sonore : Mad Max Fury Road

Meilleur mixage son : Mad Max Fury Road

Meilleurs effets visuels : Ex Machina

Meilleur court-métrage d’animation : Bear Story

Meilleur film d’animation : Vice-Versa

Meilleur acteur dans un second rôle : Mark Rylance, pour Le Pont des espions

Meilleur court-métrage documentaire : A Girl in the River

Meilleur documentaire : Amy

Meilleur court-métrage de fiction : Stutter

Meilleur film étranger : Le Fils de Saul

Meilleure musique : Ennio Morricone pour Les Huit Salopards

Meilleur réalisateur : Alejandro González Iñárritu, pour The Revenant

Meilleure actrice : Brie Larson, pour Room

Meilleur acteur : Leonard DiCaprio, The Revenant

Meilleur film : Spotlight

Publicités

ALEJANDRO GONZALEZ INARRITU – THE REVENANT – ATTENTION CHEF D’ŒUVRE !!!

the_revenantAprès le western de Quentin Tarantino, « Les Huit Salopards« , voici celui d’Inarritu (qui sort demain en salles)… Ils ont en commun des espaces enneigés immenses et la violence… Mais c’est à peu près tout ! Tarantino, avec son génie de la mise en scène, orchestrait un huis-clos étouffant, Innaritu, lui nous entraîne dans la nature sauvage et glacée… L’histoire de ce western hors norme tient presque dans son titre « The Revenant », le revenant, car c’est bien à une histoire de revenant que l’on va assister…

Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir.

Seul, armé de sa volonté et porté par l’amour qu’il voue à sa femme et à leur fils, Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver tous les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption.

L’histoire est simple et inspiré de faits réels racontés dans  le roman de Michael Punke, qui porte le même nom.

Trois choses font de film une oeuvre parfaitement réussie :

  • les décors qui sont somptueux du début à la fin du film… Le réalisateur a refusé de tourner en studio ou d’utiliser des effets spéciaux; et cela donne un réalisme époustouflant aux prises de vue… La majorité des scènes se passent dans la neige et la glace et parfois on se prend à frissonner pour le héros lorsqu’il plonge dans les eaux glacées…
  • l’interprétation de Leonardo Di Caprio est juste et convaincante… Il est seul une bonne partie du film et il n’a donc que son corps, son visage pour s’exprimer et il le fait de manière fantastique.. On souffre avec lui, on survit avec lui, on se venge avec lui… Pour moi, c’est, sans conteste , le meilleur rôle de sa carrière… Peut-être, enfin, un Oscar pour lui ? A noter aussi la performance de Tom Hardy dans le rôle du « méchant » !
  • la mise en scène est très particulière car elle met le spectateur eu centre de l’action. Surtout dans les scènes, au début du film, où les indiens attaquent le campement, le résultat est parfait… Inarritu confirme qu’il est un grand réalisateur. Lui aussi est en course pour un Oscar !

Le film est aussi une ode à la nature, une sorte de poème lyrique à ces contrées sauvages et dangereuses. Mais qui sont d’une beauté à couper le souffle…

Vous aurez donc compris que j’ai aimé ce film ! Aimé n’est d’ailleurs peut-être pas le mot juste tant ce spectacle de plus de trois heures transporte et réjouit !

C’est d’ailleurs le seul petit bémol, la durée de trois heures est un peu longue, même si l’on ne s’ennuie guère…

Alors un conseil : foncez voir ce film, vous ne le regretterez pas et vous comprendrez la razzia qu’il va faire aux Oscars !!! (c’est dimanche, le 28 février !!)

MARTIN SCORSESE – LE LOUP DE WALL STREET

le_loupDu sexe, de la drogue et de l’argent… Beaucoup d’argent !! Trois mots pour résumer un film, c’est un peu court mais en l’occurrence c’est assez réaliste ! Martin Scorsese a réalisé un « biopic » de Jordan Belfort, trader à Wall Street à New York dans les années 90 qui défraya la chronique pour ses détournements d’argent, blanchiments et autres fraudes… Leonardo Di Caprio est ce trader complètement déjanté et il est stupéfiant (c’est le cas de le dire) de la première à la dernière minute du film… Car il ne quitte pas un instant l’écran… Incroyable qu’il n’ait pas remporté l’Oscar pour cette performance ! Ceci dit, le film a quelques défauts, et le principal est la longueur : presque trois heures !! Comme si Martin Scorsese, emporté par cette histoire chargée en matières stupéfiantes, avait laissé son film dériver … Les scènes des fêtes organisées par le héros sont nombreuses et finalement assez complaisantes, n’apportant plus grand chose à l’histoire à force de répétitions…Ce film ne restera pas comme un des meilleurs de la filmographie de Scorsese mais il se laisse voir sans déplaisir…

OSCARS 2014 – PALMARES

hollywood

Comme si Hollywood n’avait pas voulu tranché entre le modernisme de « Gravity » et le classicisme de « 12 Years a Slave« , entre la mise en scène flamboyante de l’un et la pesanteur de l’autre, entre le film passionnant ayant l’espace pour décor et le film historique passablement ennuyeux… L’un a le meilleur réalisateur, l’autre est le meilleur film…. Mis à part ces deux films, rassemblant 11 oscars à 2, il ne faut pas oublier « Dallas Buyers Club »  qui a eu deux Oscars (meilleur acteur, meilleur second rôle masculin) et « Blue Jasmine » pour la récompense à Cate Blanchett. L’anecdote reste Leonardo di Caprio qui n’a toujours pas eu d’oscar…Finalement, un palmarès équilibré… Personnellement, je suis particulièrement content des Oscars obtenus par « Gravity », film que j’avais particulièrement apprécié lors de sa sortie !

PALMARES COMPLET

Meilleur film

12 Years a Slave

Meilleur acteur

Matthew McConaughey (Dallas Buyers Club)

Meilleure actrice

Cate Blanchett (Blue Jasmine)

Meilleur acteur dans un second rôle

Jared Leto (Dallas Buyers Club)

Meilleure actrice dans un second rôle

Lupita Nyong’o (12 Years a Slave)

Meilleur réalisateur

Alfonso Cuarón (Gravity)

Meilleur scenario original

Spike Jonze(Her)

Meilleure adaptation

John Ridley (12 Years a Slave)

Oscar de la meilleure musique de film :

Gravity

Oscar de la meilleure chanson :  

« Let it Go » from FROZEN

Oscar du Meilleur film étranger :

The Great Beauty ( Italie)

Oscar du meilleur court-métrage de fiction :

Helium

Oscar du meilleur effet visuel :

Gravity

Oscar du meilleur mixage son :

Gravity

Oscar du meilleur montage son :

Gravity

Oscar du meilleur montage :

Gravity

Oscar de la photographie

Gravity

Oscar du meilleur décor :

The Great Gatsby

Oscar du Court Métrage d’Animation

Mr. Hublot / Laurent Witz et Alexandre Espigares

Oscar du meilleur Film d’animation

Frozen

Oscar du meilleur maquillage

Dallas Buyers Club (Adruitha Lee and Robin Mathews)

LANA DEL REY – YOUNG AND BEAUTIFUL – B.O. GATSBY LE MAGNIFIQUE

lana-del-rey-the-great-gatsby-300x200

Gastby la Magnifique  : un film de Baz Luhrmann (Romeo & Juliet, Moulin Rouge) avec Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire… Ce film fera  l’ouverture du Festival de Cannes 2013; la BO orchestrée par Jay Z comprendra des morceaux de Beyoncé, Fergie, Will.i.am, ou encore Emeli Sandé, Florence & The Machines…  et… et…  Lana Del Rey

En avant première (eh oui !!) la contribution de Lana, « Young & Beautiful » :