L’ECRIVAIN AMERICAIN JIM HARRISON EST MORT : IL A QUITTE A JAMAIS SES PLAINES DU MONTANA…

harrison

Pour beaucoup  la découverte de Jim Harrison s’est faite à travers un film : « Légendes d’automne », adapté d’une nouvelle tiré du livre homonyme… Et curieusement, ce scénario contenait tous les éléments constitutifs de la littérature de Jim Harrison, la vengeance,l’identité et la nature… La nature, indissociable de son oeuvre, ancrage central de ses romans… Emblème de l’Amérique, bon vivant, sa mort crée un vide dans la littérature américaine…

A  « Légendes d’automne« , on peut ajoute « Sorcier », » Faux Soleil » et « Dalva » pour apprendre à connaître ce grand écrivain.

Sa biographie :

Issu de la petite bourgeoisie du Michigan, c’est à l’âge de 16 ans que Jim Harrison décide de devenir écrivain ‘de par mes convictions romantiques et le profond ennui ressenti face au mode de vie bourgeois et middle class’. Il quitte le sud et part étudier la littérature à Boston et à New York. En 1965, il obtient son master de lettres et voit son premier recueil de poésie, ‘Plain Chant’, publié. Ainsi, il abandonne très vite son poste d’assistant d’anglais à l’université de Stony Brook, dans l’Etat de New York, pour se consacrer à l’écriture. C’est l’époque de ses premiers romans, mais aussi celle où il écrit des recueils de poésie, des scénarios et des articles de journaux. A partir de 1967, il retourne dans le Michigan et publie ses premiers succès littéraires: ‘Wolf’, ‘Oulyers and Ghazals’, ‘Un bon jour pour mourir’, ‘Farmer’. En 1975, il rencontre Jack Nicholson qui le pousse à écrire pour Hollywood. En 1979, ‘Légendes d’automnes’ est son premier véritable succès littéraire, suivront ‘Sorcier’, ‘Faux soleil’, ‘Dalva’… Avec Thomas Mc Guane, il écrit plusieurs scénarios pour Hollywood. En 1989, il adapte sa nouvelle ‘Une vengeance’, et en 1994, il écrit le scénario de ‘Wolf’. Le retour de Jim Harrison à l’écriture s’opère par un ‘Retour en terre’, en 2007 qui vient appuyer la réputation de Jim Harrison n’étant plus à faire depuis bien longtemps.

(Source Evene)

Publicités
  1. « Dalva » et « la route du retour » sont des romans incontournables et magistraux du grand Jim.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :