WOODY ALLEN – L’HOMME IRRATIONNEL – UN GRAND MILLÉSIME !

homme-irrationnel-afficheChaque année, depuis plus de quarante ans, nous amène un film de Woody Allen. A l’instar du vin, on peut classer ses film comme les crus des grands vignobles… Et cette année le nouveau Woody Allen, « L’homme Irrationnel » restera comme un très grand millésime! Le réalisateur continue son exploration de l’âme humaine et la description des comportements de ses congénères… Petit à petit, de film en film, Allen construit une sorte de « Comédie Humaine » de notre époque..

Ici il renoue avec une histoire qu’il a déjà abordé un homme d’âge mur tombe amoureux d’une étudiante, comme dans Manhattan… Mais l’histoire, ici, est plus perverse :

Professeur de philosophie, Abe Lucas (Joaquin Phoenix) est un homme dévasté sur le plan affectif, qui a perdu toute joie de vivre. Il a le sentiment que quoi qu’il ait entrepris – militantisme politique ou enseignement – n’a servi à rien. Peu de temps après son arrivée dans l’université d’une petite ville, Abe entame deux liaisons. D’abord, avec Rita Richards, collègue en manque de compagnie qui compte sur lui pour lui faire oublier son mariage désastreux. Ensuite, avec Jill Pollard (Emma Stone), sa meilleure étudiante, qui devient aussi sa meilleure amie. Si Jill est amoureuse de son petit copain Roy, elle trouve irrésistibles le tempérament torturé et fantasque d’Abe, comme son passé exotique. Et tandis que les troubles psychologiques de ce dernier s’intensifient, Jill est de plus en plus fascinée par lui. Mais quand elle commence à lui témoigner ses sentiments, il la rejette. C’est alors que le hasard le plus total bouscule le destin de nos personnages dès lors qu’Abe et Jill surprennent la conversation d’un étranger et s’y intéressent tout particulièrement. Après avoir pris une décision cruciale, devenir meurtrier (!), Abe est de nouveau à même de jouir pleinement de la vie. Mais ce choix déclenche une série d’événements qui le marqueront, lui, Jill et Rita à tout jamais.

On reconnait les thèmes chers au réalisateur, le tout étant irrigué par des extraits des cours de philosophie d’Abe. D’ailleurs le titre du film est une référence indirecte à Nietzsche, (Vérité et Mensonge au sens extramoral), dans lequel l’auteur expose ses théories sur l’homme rationnel et l’homme intuitif.

On ne peut parler de ce film sans saluer la performance des deux acteurs principaux, Joaquin Phoenix et Emma Stone. Phoenix est impeccable dans ce rôle de professeur de philosophie improbable; improbable puisqu’il prend une décision complètement à l’opposé de sa condition de professeur, tuer un inconnu… Il joue avec une grande maestria la dépression et l’alcoolisme du personnage puis sa « rédemption » lorsqu’il décide de passer à l’action… Emma Stone est, elle aussi, parfaite, elle est « solaire » de bout en bout et rejoint, avec brio, le cortège des muses « alleniennes »…

Seule grande surprise concernant ce film : on ne rit pas ou très peu durant (presque) tout le film, Wody Allen a abandonné ici son humour décapant et absurde, restant très sérieux pour raconter cette histoire… Mais on éclate tout de même de rire à la dernière scène, comble du génie de ce réalisateur ! (je ne vous la raconterai pas, ne voulant pas gâcher votre plaisir si vous aller voir le film…)

Loin des blockbusters, venant d’Hollywood, qui nous inondent , Woody Allen continue son travail d’artisan, réalisant des films à « l’ancienne », sans effets spéciaux, sans super-héros. Et c’est bien grâce à cela qu’il rencontre et raconte l’âme humaine, ses tourments et ses joies…

 

 

Publicités
  1. Comme je me réjouis de le voir! Comme toi je n’en rate pas un seul.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :