OLDIES BUT GOODIES – HUGUES AUFRAY – SANTIANO

santianoLe temps des vacances arrive… et le départ pour des contrées lointaines aussi…un peu en décalé il faut bien le dire… alors aujourd’hui, dimanche pluvieux; je vous donne un indice pour ma prochaine destination (le 5 septembre)… une idée ? Réponse dimanche prochain !

 

C´est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau.
Hisse et ho, Santiano!
Dix huit nœuds, quatre cents tonneaux :
Je suis fier d´y être matelot.

Tiens bon la vague et tiens bon le vent.
Hisse et ho, Santiano!
Si Dieu veut toujours droit devant,
Nous irons jusqu’à San Francisco.

Je pars pour de longs mois en laissant Margot.
Hisse et ho, Santiano!
D´y penser j´avais le cœur gros
En doublant les feux de Saint-Malo.

Tiens bon la vague et tiens bon le vent.
Hisse et ho, Santiano!
Si Dieu veut toujours droit devant,
Nous irons jusqu’à San Francisco.

Publicités
  1. super !! c’est le post de dimanche prochain !! à +

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :