BLUR – THE MAGIC WHIP – BLUR OU BLURP ?

BlurVoilà donc le retour de Blur après douze ans d’absence ! Dans le concert de louanges et de promos tous azimuths, j’ai presque honte à ne pas crier avec la meute… Il faut dire que je n’ai jamais été un grand fan de Blur, encore moins au temps lointain où la chronique enregistrait jour après jour leur vrai/fausse rivalité avec Oasis… Pour moi, c’était de la pop molle à cette époque là… Et Damon Arban, le leader de Blur, ne s’est vraiment révélé que dans ses projets postérieurs (Gorillaz, en solo…). Et aujourd’hui ce nouvel album c’est toujours… de la pop molle… Réalisé avec des bouts d’enregistrement  réalisé en 2013 à Hong Kong, alors que le quatuor avait cinq jours à tuer pendant leur tournée asiatique, cette réalisation sent la commande d’un producteur et le coup marketing pour les (anciens) fans du groupe… Coup marketing bien réalisé, bien monté et qui marche… Après avoir écouté ce disque, on ne ressent aucune émotion particulière, juste comme quand on a écouté de la musique dans l’ascenceur !  Pas de tube potentiel, pas de plage marquante, rien !! Alors, si vous voulez écouter du « bon » Daman Albarn, écoutez un vieux Gorillaz…

Track list:
01. Lonesome Street
02. New World Towers
03. Go Out
04. Ice Cream Man
05. Thought I Was A Spaceman
06. I Broadcast
07. My Terracotta Heart
08. There Are Too Many Of Us
09. Ghost Ship
10. Pyongyang
11. Ong Ong
12. Mirrorball

Publicités
  1. bof bof….

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :