FRANCIS CABREL – IN EXTREMIS – LE RETOUR DU POÈTE

InExtremis

Francis Cabrel est de retour, et c’est une très bonne nouvelle… Cela faisait sept ans que nous attendions  un nouveau disque du poète d’Astaffort… Sept ans depuis « Des roses et des orties »… Le temps commençait à sembler long et comme pour Jean-Jacques Goldman, on pouvait s’interroger sur la réalité d’un nouveau disque ! Mais voilà, c’est fait; Cabrel a donc concocté un nouvel opus qui s’intitule « In Extremis », tout un programme… Et, il faut ben l’avouer, c’est une réussite totale ! On retrouve immédiatement le « style » Cabrel, du folk, du blues, difficile à catégoriser mais tellement jubilatoire à écouter. Alors, les grincheux diront qu’il n’évolue pas, que ces chansons se ressemblent depuis des années, des décennies même… Oui, et non, car si on retrouve ici la musique de Cabrel, la musique des mots et des notes, c’est une vraie satisfaction de retrouver un artiste qui, tout simplement, travaille dans la qualité… Et puis, il y a même une incursion vers la musique africaine dans « Mandela pendant ce temps »…  Si le thème récurrent de l’album est le temps qui file ( magnifique « Partis pour Rester ») il comporte aussi des chanson plus « engagées » sans le sens où il traite de sujets de société d’actualité, mais pas dans le sens politique… Mandela, l’écologie, l’Afrique; la politique se retrouvent dans plusieurs chansons.

Et si on le reconnait à la première note, ce n’est pas un hasard, c’est même tout un travail, comme il le révèle dans une interview à l’Obs :

C’est le coup de guitare, que je travaille depuis de nombreuses années pour avoir un genre, que ce soit très personnel, une espèce de respiration complémentaire à mon chant. En fait, mon chant est indissociable du mouvement que j’imprime sur la guitare. Je l’ai trouvé à un moment donné et depuis je le travaille, j’essaye de le magnifier et de l’épurer en même temps.

Ne cherchez pas le disque de Francis Cabrel sur les sites de streaming légaux (Spotify, Deezer…) car il n’y est pas… C’est une décision du chanteur en opposition à sa maison de disques ! Rien d’officiel non plus sur Youtube ! Mis à part quelques extraits posté pour nous mettre en appétit…. Alors, pour écouter « In Extremis », une seule solution, l’acheter !!!

Loin du brouhaha médiatique, loin des vacuités télévisuelles, Francis Cabrel travaille en artiste et en artisan. Ses disques ne sont pas des produits marketing mais le fruit du travail d’un véritable auteur-compositeur… Humaniste et fraternel, ce ne sont pas des qualificatifs si fréquents en ces temps sombres…

Francis Cabrel sera en tournée à l’automne et à Toulouse en février 2016 au Zénith ! Quincaille Culture a déjà son sésame…

Juste quelques extraits pour vous donner envie d’écouter l’intégralité de l’album…

 

 

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :