EXPOSITION FRANCK GEHRY – CENTRE POMPIDOU – PARIS

gehryDernère exposition à Paris avant le retour à Toulouse ! Cette exposition est la prolongation parfaite de la visite de la Fondation Vuitton, en effet c’est Franck Gehry qui en est l’architecte.

« Le nom de Frank Gehry incarne à lui seul l’image de l’architecture contemporaine. Mondialement reconnu pour des projets qui ont aujourd’hui valeur d’icône, son œuvre a révolutionné l’esthétique de l’architecture, son rôle social et culturel dans la ville. C’est à Los Angeles que Frank Gehry initie sa pratique. Il côtoie dès les années soixante la scène artistique californienne, proche d’artistes comme Ed Ruscha, Richard Serra, Claes Oldenburg, Larry Bell, Ron Davis, pour n’en citer que quelques-uns. La rencontre avec les œuvres de Robert Rauschenberg et de Jasper Johns ouvre la voie à la reconfiguration de sa pratique architecturale. Elle l’engage notamment à introduire l’usage des matériaux pauvres comme le carton, la tôle, les grillages industriels. L’extension de sa propre maison à Santa Monica en est un manifeste. Les projets de Frank Gehry reposeront dès lors sur une interrogation de ses propres moyens d’expression. Cette position de passeur, entre art et architecture, le conduit à écrire l’histoire la plus récente, et légendaire, de Los Angeles. Alors que triomphe le postmodernisme, Frank Gehry, au contraire, s’en échappe. Il s’en explique par exemple dans un dialogue resté célèbre avec le cinéaste Sydney Pollack qui réalise un film biographique, en 2005. Comment humaniser l’architecture ? Comment retrouver un second souffle après la première crise industrielle ? Ces questions traversent l’œuvre de Frank Gehry, tant dans son architecture que dans la vision urbaine qu’elle porte. Il est en effet tout autant un architecte qu’un grand urbaniste, et c’est bien la ville que Frank Gehry nous montre par ses bâtiments. Le musée Guggenheim, à Bilbao en est l’un des exemples le plus flamboyant érigé en emblème d’une capacité de l’architecture à réactiver le tissu économique d’un territoire. La rétrospective présentée par le Centre Pompidou offre pour la première fois en Europe une lecture globale de son œuvre, à travers plus de soixante maquettes et près de deux cent-vingt dessins originaux. Elle retrace dans un parcours thématique et chronologique les lignes de force de la carrière de l’une des figures majeures de l’architecture contemporaine et de la seconde moitié du 20ème siècle. »

(Centre Pompidou)

gehry1

gehry2

gehry3

gehry4

Fondation_Louis_Vuitton

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :