JAMES DE MONACO – AMERICAN NIGHMARE – DU RÊVE AU CAUCHEMAR AMÉRICAIN

AmericanNightmare-mail-1Un film que j’avais raté lors de sa sortie… Et finalement une bonne surprise ! Un suspense haletant, de bons acteurs et surtout un scénario très original :

Dans une Amérique rongée par une criminalité débridée et des prisons surpeuplées, le gouvernement a donné son accord pour qu’une fois par an, pendant 12 heures, toutes activités criminelles, meurtres inclus, soient légalisées. La police ne peut intervenir. Les hôpitaux suspendent leurs services. Une nuit durant, les citoyens sont à même de définir leurs propres règles et de faire leur propre loi, sans avoir à craindre de sanctions. Au cours d’une telle nuit hantée par la violence et le crime, une famille va devoir faire un choix – bourreau ou victime ? –
.Un intrus a pénétré dans le quartier sécurisé où vivent James Sandin et sa famille durant le couvre-feu annuel, menaçant leur sûreté.  La famille sera mise à l’épreuve et révélera jusqu’où ils sont prêts à aller pour garantir leur survie face à l’intrusion d’une menace extérieure.
Il revient à James, à sa femme Mary et à leurs deux enfants, Charlie, 14 ans, et Zoey, 16 ans, de faire en sorte que cette nuit ne fasse pas d’eux les monstres dont précisément ils se protègent.

Le récit est construit comme celui d’un western et l’on pense souvent à « Fort Alamo » ou à « Rio Bravo »… La violence est terrible et plonge le spectateur dans une sorte de cauchemar, d’où le titre, American Nightmare, cauchemar américain… Car c’est bien dans un cauchemar que sont plongés les habitants de cette maison…Aucun temps mort, aucun ennui dans ce film, le suspense est présent du début à la fin. et curieusement, malgré ses allures de « blockbuster » hollywoodien il est sacrément efficace sur la dénonciation de la prolifération des armes aux States ! Ethan Hawke en est le héros classique qui défend sa famille jusqu’au bout ! Un film que je vous recommande car il se démarque assez habilement de la production actuelle de films de science-fiction abusant des dystopies.

A noter que la suite, American Nightmare 2, est sorti fin juillet dans les salles…

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :