EELS – THE CAUTIONARY TALES OF MARK OLIVER EVERETT – NOSTALGIQUE ET BRILLANT…

eelscautionloNé en Virginie en 1963, Mark Oliver Everett est le fils cadet du célèbre scientifique et millionnaire, Hugh Everett III (théoricien des univers parallèles infinis), qu’il retrouve mort d’une crise cardiaque en 1982. Ecolier médiocre et enfant à problèmes, il trouve très tôt un échappatoire dans la musique et dans les disques de sa soeur, notamment ceux de Neil Young. A l’âge de 6 ans, il se met à la batterie avant de  découvrir, à l’adolescence,  la guitare et le piano. Piètre technicien, il brille plutôt par son sens de l’écriture. Autoproclamé « Mister E » ou « A Man called E » puis, plus simplement, « E », il enregistre sur un vieux 4 pistes analogique le plus de morceaux possible.

Lassé de sa Virginie natale, il fait, comme beaucoup, ses valises pour Los Angeles à 24 ans. Sa carrière débute vraiment en 1991, avec la signature d’un contrat de deux albums pour Polydor, A Man Called E (1992), pour lequel il tourne en première partie de Tori Amos, puis Broken Toy Shop (1993). Sans être un succès commercial, ces albums inaugurent ce qui deviendra le « style » de E, et donc plus tard d’Eels. En 1996, E choisit de s’associer avec le batteur Jonathan « Butch » Norton et le bassiste Tommy Walter pour créer Eels (un nom trouvé afin que les disques du groupe se trouvent à côté des albums solo d’E). Le groupe est le premier contrat du tout nouveau label DreamWorks, propriété de David Geffen et Steven Spielberg. Le single torturé « Novocaine For The Soul » fera connaître le groupe au monde et se hissera pendant plusieurs semaine en tête des charts. Deux ans après la mort de Kurt Cobain, le public est sensible aux paroles dépressives et désabusées de E, à son goût pour l’étrange et le morbide, qui reprend les codes de la pop pour mieux en jouer.

Aujourd’hui, Eels ou plutôt « E » nous présente un album beaucoup plus autobiographique et personnel… Très nostalgique, il est très agréable à écouter…

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :