JULIE MAROH – LE BLEU EST UNE COULEUR CHAUDE – BD

Le-bleu-est-une-couleur-chaude-couvertureCette bande dessinée est à l’origine du film « La Vie d’Adèle » d’Abdellatif Kechiche. A l’origine car ce n’est pas une simple adaptation à la lettre ou plutôt à la case près; Kechiche a gardé le corps du récit et a ajouté , retiré ou modifié des éléments de cette BD :

– Le film est beaucoup plus centré sur le personnage d’Adèle qui est de toutes les scènes , filmée en gros plan. Le personnage, Clémentine dans la BD, porte d’ailleurs le prénom de l’actrice , Adèle Exarchopoulos, dans le film, signifiant l’incarnation de celle-ci dans son personnage.

– Les deux œuvres sont tragiques mais pas pour la même raison; dans la BD, on sait tout de suite que Emma est morte et c’est finalement une sorte de flash-back qui nous raconte leur histoire amoureuse, dans le film tout l’épisode de la mort d’Emma est gommé et la fin tragique viendra de la séparation des deux héroïnes…

– Abdelaltif Kechiche insiste beaucoup sur le coté social de l’histoire, les deux familles d’Emma et Adèle sont décrites de manière caricaturale et leur attitude face à l’homosexualité est lié à leur milieu social. Dans la BD, cette dichotomie n’existe pas et l’accent est plus mis sur le coté sociétal de l’histoire, Julie Matoh décrivant assez finement les difficultés d’Adèle a faire accepter ses choix que ce soit au lycée ou dans sa famille.

– Le film est également plus  plus sensible et plus sensuel, ce qui parait logique puisque l’on passe de cases figées à des images animées. Kechiche donne de la chair à ses personnages…

– La métaphore filée de la couleur bleu est beaucoup plus aboutie dans la BD et donne à celle-ci une dimension poétique qui court tout au long de l’histoire… Les dessins sont quasiment en noir et blanc et seuls les cheveux d’Emma sont bleus…

Comme l’a dit l’auteure de la BD, Julie Maroh, en parlant du film : « Pour moi cette adaptation est une autre version / vision / réalité d’une même histoire ». 

En tout cas, je vous conseille la lecture de cette BD, ayant vu le film ou pas, car c’est une réussite totale, tant du point des dessins que de l’histoire… Rarement, une bande dessinée a créé l’émotion à ce point là; inventant des personnages si humains et racontant une histoire d’amour magnifique !

Publicités
  1. Je n’ai pas encore vu le film mais ai totalement adhéré à la BD ! Elle m’a même faite pleurer tant c’était prenant !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :