STEVE MAC QUEEN – 12 YEARS A SLAVE

12-years-a-slave

Voila un film qui bénéficie d’une bonne critique et d’un bon à-priori. Sélectionné aux Oscars  dans 10 catégories (!) dont « meilleur film » et « meilleur acteur » pour l’acteur principal. Cela permet d’aller le voir au cinéma en toute confiance… Et là quelle déception ! Quel ennui surtout… Revenons à l’histoire :

En 1841, Solomon Northup est un homme libre qui vit confortablement avec sa femme et leurs deux enfants à Saratoga Springs, dans l’État de New York. Il gagne sa vie en tant que charpentier et joueur de violon. Un jour, il est approché par deux hommes, de prétendus artistes, qui le droguent et l’enchaînent avant de le vendre comme esclave. Il sera envoyé en Louisiane où il vivra 12 ans comme esclave dans une plantation subissant les mauvais traitements et assistant aux exactions de son propriétaire.

Cette histoire est tirée du récit autobiographique de Solomon Northup, c’est donc une histoire « vraie » ! Mais en restant strictement au niveau du cinéma, le film reste d’un classicisme confondant… Pas ou peu d’émotion, juste quelques scènes chocs qui sont à la limite du supportable.. Car c’est une autre caractéristique du film d’être constamment dans l’outrance…Et l’interprétation de Chiwetel Ejiofor en rajoute encore dans ce registre… J’ai donc été très déçu de bout en bout, l’idée du temps qui passe, les douze années du titre, étant également très mal rendu…Sur le même thème, j’ai largement préféré deux films sortis l’année dernière : « Lincoln » de Steven Spielberg qui magnifie la démocratie et surtout « Django Unchained » de Quentin Tarantino qui, bien que ne se voulant pas une reconstitution historique, traite du sujet de manière flamboyante. Ici point de révolte ou d’analyse politique, le héros subit et observe, il ne doit son salut qu’à un hasard et à la rencontre de …Brad Pitt ! Certainement ce film obtiendra l’Oscar du meilleur film et Chiwetel Ejiofor l’Oscar du meilleur acteur… Mais pour moi cela reste une très grande déception ! Et dernière désillusion : je pensais que le héros du film deviendrait un héraut de la cause de la libération des noirs mais pas du tout, son seul but était de reprendre sa vie « petite bourgeoise » d’avant auprès de sa famille …

Publicités
  1. Peut-être est-ce parce que tu t’attendais à quelque chose d’extraordinaire ? Pour ma part je n’ai pas du tout été déçu, j’ai trouvé qu’il s’agissait d’un très beau film, bien écrit, bien réalisé. Bien évidemment que l’intervention de Brad Pitt apparait comme messianique mais le reste est vraiment top. Notamment l’acteur qui joue Mr Epps.
    J’ai moi même écrit une critique sur le film, et tu pourra voir que nos avis divergent 🙂 http://lalineablog.com/2014/01/27/je-ne-veux-pas-survivre-je-veux-vivre/

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :