GARY ROSS – HUNGER GAMES

Affiche_de_The_Hunger_GamesJ’ai rattrapé, hier soir, un incroyable manque…Je n’avais pas vu « Hunger Games », et, alors que le second volet est dans les salles, j’ai profité de la VOD pour rattraper mon erreur… Erreur, en effet, car le film m’a séduit alors que j’en avais un à priori très négatif… En voici le pitch :

Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l’Amérique du Nord, le Capitole, l’impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille – les « Tributs » – concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s’être rebellée et stratégie d’intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s’affronter jusqu’à la mort. L’unique survivant est déclaré vainqueur.
La jeune Katniss, 16 ans, se porte volontaire pour prendre la place de sa jeune sœur dans la compétition. Elle se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy, qui gagna les Hunger Games il y a des années mais n’est plus désormais qu’une épave alcoolique. Pour espérer pouvoir revenir un jour chez elle, Katniss va devoir, une fois dans l’arène, faire des choix impossibles entre la survie et son humanité, entre la vie et l’amour…

Ce film est adapté du roman de Suzanne Collins qui fut un bestseller… L’univers décrit, dans ce futur non défini, est un univers très noir, très pesant, une société régie par une dictature qui règne en partie grâce à la télévision… La « télé-réalité » est devenu « Hunger Games », jeux du cirque modernes où le meurtre est la règle du jeu…  Comme dans « Battle Royale », les concurrents se massacreront entre eux jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu »un… Après un début assez poussif, dès que le « jeu » commence, l’intérêt renaît…Violent et haletant, le scénario ne ménage pas le spectateur… Le seul bémol est l’histoire d’amour qui, d’après moi, n’a pas vraiment sa place ici !

Mais ce film est plutôt une bonne surprise et on peut le voir sans ennui…Bien sûr, ce premier volet annonce une (des) suite(s)… Une bonne franchise hollywoodienne ne pouvant se résumer à un seul épisode…

Un mot, juste un, de Jennifer Lawrence, qui incarne l’héroïne, Katniss Everdeen… Et ce mot est « déception » ! Déjà oscarisée grâce à « Happiness Therapy », elle semble être la dernière coqueluche d’Hollywood… Mais, ici, dans ce film, je ne l’ai pas trouvé extraordinaire…Assez transparente, elle n’a pas beaucoup de charisme et semble plus subir l’histoire que la diriger…

(Je vous parlerai très bientôt du deuxième épisode : « L’embrasement »)

Publicités
  1. Moi aussi j’avais un peu de retard. J’ai vu le 1, la veille d’aller voir le 2 au cinéma. Et comme toi j’ai été agréablement surprise.
    Pour ma part ce n’est pas l’actrice principale qui m’a déçue, mais le fait que les réalisateurs ont pris le parti d’en faire un film pour ado. L’histoire est d’enfer mais les passages gnangnan d’amour adolescent terni un peu tout ça.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :